Apport des méthodes mathématiques dans la délimitation des périmètres de protection autour des ouvrages de captage des eaux souterraines d’Abidjan (Côte d’Ivoire)

  • KJ Kouame
  • JP Jourda
  • SK Deh
  • EJ Djemin
  • MB Saley
  • AT Anani
  • J Biemi

Abstract

Les eaux souterraines d’Abidjan sont exploitées à partir des ouvrages de captages à proximité desquels s’exercent plusieurs activités anthropiques pouvant constituer d’importants foyers de pollution. Il est donc nécessaire  de mettre en place des stratégies en vue d’assurer une meilleure  protection de cette ressource contre toute forme de pollution. Cette étude vise à délimiter des périmètres de protection des ouvrages de captage
d’Abidjan à partir des méthodes analytiques complémentaires (méthode du Calcul du Rayon Fixe, méthode d’infiltration et celle développée par Krijgsman et Lobo-Ferreira). Le rayon du périmètre de protection immédiate déterminé en tenant compte du type d’aquifère exploité est de 40 m. Les rayons du périmètre de protection rapprochée et du périmètre de protection éloignée (forme ellipsoïdale) dans la partie amont des ouvrages de captage varient respectivement de 130 à 185 m et de 625 à 1101 m. Dans la partie avale de ces ouvrages, les rayons varient de 40 à 130 m et de 75 à 132 m pour la distance de protection perpendiculaire à la direction de l’écoulement de ceux-ci. Les risques potentiels de  contamination sont essentiellement dus aux eaux usées résultant des activités domestiques, industrielles et l’entreposage des ordures  ménagères à travers le District d’Abidjan.

© 2013 International Formulae Group. All rights reserved.

Mots clés : Pollution, activités anthropiques, eaux usées, forages.

Published
2014-03-26
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631