PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

International Journal of Biological and Chemical Sciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Rôle des feux de savane sur les caractéristiques biogéochimiques des sols en zone soudanienne du Burkina Faso

SWMF Doamba, P Savadogo, HB Nacro

Abstract


Les feux de brousse dont les effets dépendent aussi bien de leurs  intensités ainsi que de leur saison d’occurrence, sont considérés comme une perturbation écologique majeure des écosystèmes savanicoles. L’objectif général de cette étude est de générer des connaissances sur l’effet de la quantité du combustible et de la saison du feu sur le  comportement du feu et les propriétés chimiques et biologiques du sol afin d’aider à la gestion des écosystèmes savanicoles. Les travaux de recherches ont été menés dans un dispositif expérimental couvrant 11,16 ha et installé dans la savane sud-soudanienne boisée de la forêt classée de Dindéresso (11° 13’ 59, 88’’ latitude nord and 4° 25’ 59, 59’’ longitude ouest). Sur la base de la quantité du combustible, trois traitements  (Combustible réduit correspondant à la parcelle dont la quantité de  combustible a été réduite de moitié; Combustible Normal pour la parcelle dont le combustible initial a été coupé et réparti de façon uniforme et le Combustible augmenté correspondant à la parcelle où la seconde moitié soustraite en CR a été rajoutée au combustible initial) ont été considérés en plus du témoin dans les deux régimes de feu. Les résultats n’ont montré aucune différence significative dans la vitesse de progression et dans l’intensité du feu. Cependant, un plus grand enrichissement en  éléments nutritifs des couches superficielles a été observé. Le feu tardif a eu un effet plus néfaste sur les propriétés chimiques du sol que le feu précoce. L’effet immédiat du feu sur la macrofaune a été la réduction considérable du nombre d’individus. Toutefois, la quantité du combustible
n’a affecté ni la composition ni l’abondance de la macrofaune. Les enseignements tirés de l’étude sur le comportement du feu ainsi que les résultats sur l’effet du feu sur les paramètres chimiques et biologiques du sol peuvent donc aider dans la gestion des formations boisées en zone soudanienne mais des investigations doivent cependant se poursuivre pour affiner les connaissances à l’échelle du paysage.

Mots clés : Comportement du feu, cycle des nutriments, propriétés du sol, macrofaune du sol, perturbation écologique, savane.



http://dx.doi.org/10.4314/ijbcs.v8i2.34
AJOL African Journals Online