Effets d’une partielle substitutionde la farine de poisson par la farine de soja sur la croissance des juvéniles de la perche du Nil (Lates niloticus, Linnaeus 1758)

  • MA Ly
  • CT Ba
Keywords: Perche du Nil, Lates niloticus, farine de soja, grossissement, alimentation.

Abstract

La présente étude a été menée pour évaluer les effets de l’incorporation de la farine de soja dans le régime alimentaire des juvéniles de la perche du Nil. Ce travail est réalisé sur des juvéniles de 1g élevés dans des aquariums de 50 l. Cinq régimes alimentaires isoprotéiques (45% de protéines) contenant différents taux de farine de soja 0%, 26%, 36%, 51% et 60% noté respectivement A, B, C, D et E ont été préparés. Chaque régime a été assigné de façon aléatoire à trois groupes de poissons nourris à satiété durant 8 semaines. Les résultats obtenus montrent que les meilleures performances de croissance et d’efficacité alimentaire sont obtenues avec les régimes nourris avec la farine de poisson (A), suivis dans l’ordre des régimes B, C, D et E. Les taux de croissance spécifiques (TCS) varient entre 3,26% et 3,77% respectivement chez les poissons nourris avec les régimes A, B, C, D et E. Le coefficient d’efficacité protéique (CEP) a varié de 2,07 à 1,6. Les résultats statistiques montrent que le meilleur CEP est obtenu avec le régime A (P< 0.05) et le plus faible avec le régime E. Les résultats de la présente étude indiquent qu’il est possible d’incorporer 51% de la farine de soja dans l’alimentation des juvéniles de Lates niloticus sans compromettre leur croissance.

Mots clés: Perche du Nil, Lates niloticus, farine de soja, grossissement, alimentation.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631