PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

International Journal of Biological and Chemical Sciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Caractérisation des plantes médicinales à flavonoïdes des marchés de Douala (Cameroun)

MC Kidik Pouka, JP Ngene, CC Ngoule, PB Mvogo Ottou, RC Ndjib, SD Dibong, E Mpondo Mpondo

Abstract


Les plantes à flavonoïdes constituent un atout majeur pour le maintien de la santé. Le présent travail a été conduit dans deux marchés de la ville de Douala afin de valoriser l’utilisation des plantes à flavonoïdes dans la médecine traditionnelle. Des enquêtes ethnobotaniques réalisées auprès de 40 vendeurs des plantes médicinales ont permis de recenser 75 espèces reparties en 73 genres et 42 familles dont la plus importante est celle des Fabaceae. Ces plantes comptent 50 ligneux et 25 herbacées, avec une prédominance d’espèces de forêt. Les espèces guinéo-congolaises sont les plus abondantes et le mode de dissémination majoritaire des diaspores est la zoochorie. Les plantes à flavonoïdes les plus utilisées sont : Combretum micranthum, Aloe vera, Ageratum conyzoïdes et Cylicodiscus gabonensis. Elles rentrent dans le traitement de 73 maladies parmi lesquelles, le paludisme, la fièvre typhoïde, les dermatoses, la jaunisse, le mal de reins, les coliques, le diabète, les maladies cardio-vasculaires et l’hypertension artérielle sont les plus importantes. Ces plantes apparaissent comme de puissants antioxydants et antiradicalaires. Ces propriétés dues à la présence de nombreuses molécules flavaniques, donnent à ces plantes une place de choix en phytomédecine.

Mots clés : Flavonoïdes, enquête ethnobotanique, marché des Chèvres, marché Nkololoun, plantes médicinales, caractéristiques floristiques.




http://dx.doi.org/10.4314/ijbcs.v9i3.32
AJOL African Journals Online