Pratiques paysannes de gestion des cultivars de manioc (Manihot esculenta Crantz) au Sud du Tchad

  • Djirabaye Nadjiam
  • Mariama Diallo
  • Jean Marie Mbaïlao Mbaiguinam
  • Aliou Guisse
Keywords: Diversité variétale, conservation in situ, taxonomie locale, critères d’identification.

Abstract

Dans les petites exploitations familiales, les paysans détiennent un nombre important de cultivars de manioc inexploités par la recherche. L’objectif de cette étude est d’évaluer le niveau de la diversité du manioc et d’en analyser les pratiques locales de gestion. Une enquête suivant une approche participative avec des questionnaires a été conduite auprès de 636 paysans dans 43 villages. Une importante diversité variétale a été révélée par l’indice de Shannon (3,38). Soixante-quinze noms vernaculaires ont été inventoriés. Des différences hautement significatives ont été observées pour le nombre de cultivars qui varie de 2 à 12 par village (6 en moyenne). La variation entre ménages est faible, 1 à 4 cultivars (2 en moyenne). Le nombre de cultivars disparus varie de 1 à 14 (3,81 en moyenne) par village. La perte de la diversité est en moyenne de 18,20% et varie entre 11% et 50% selon les villages. Les paysans identifient les cultivars à partir des feuilles et tiges. La productivité, le goût et la grosseur des tubercules sont les critères prioritaires de sélection. Les échanges des boutures se font entre paysans locaux (60,84%) et par des introductions individuelles (37,43%). Ces connaissances seront intégrées dans le programme d’amélioration variétale.

Mots clés : Diversité variétale, conservation in situ, taxonomie locale, critères d’identification.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631