PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

International Journal of Biological and Chemical Sciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Présence de métaux lourds et de résidus médicamenteux dans les effluents des établissements de santé de Dakar (Sénégal)

A. Toure, A. Garat, C. Diop, M. Cabral, M.J. Epote, E. Leroy, M. Fall, A. Diouf, B. Dehon, D. Allorge

Abstract


L’objectif de cette étude est de quantifier les concentrations en métaux lourds et de rechercher la présence de résidus de molécules médicamenteuses des effluents de trois hôpitaux de Dakar (Sénégal). C’est ainsi que la collecte des effluents a été réalisée chaque jour sur une période de trois semaines à l’entrée du déversoir des services de radiologie, de médecine interne et d’odontologie. Ensuite, des échantillons composites par semaine ont été constitués pour rechercher leur composition en métaux lourds et en résidus médicamenteux. Le transport a été effectué à +4 °C et à l'obscurité pour assurer une conservation satisfaisante. Les métaux lourds ont été dosés par ICP-MS et les résidus de médicaments ont été recherchés par UPLCMS/ MS. Les médicaments identifiés dans les effluents sont essentiellement des analgésiques et des psychotropes. La concentration en métaux lourds des effluents des trois hôpitaux est inférieure aux normes sénégalaises et de celles de L’OMS fixant les conditions de rejet de métaux dans les eaux usées. Cependant, bien que les taux retrouvés soient tolérables, leur introduction continuelle en milieu aquatique pourrait être à l’origine d’effets néfastes sur les organismes marins par des phénomènes de bioaccumulation et de biomagnification. D’où l’importance et la nécessité des stations d’épuration pour une bonne gestion et une réduction des risques écotoxicologiques liés aux effluents liquides hospitaliers.

Mots clés : Effluents hospitaliers, métaux lourds, résidus médicamenteux, toxicité.




http://dx.doi.org/10.4314/ijbcs.v10i3.40
AJOL African Journals Online