PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

International Journal of Biological and Chemical Sciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Plantes médicinales utilisées dans le traitement traditionnel du paludisme à Bamako (Mali)

Mamadou Lamine Diarra, Madani Mariko, Mame Samba Mbaye, Kandioura Noba

Abstract


Le paludisme constitue un problème de santé publique à Bamako et l’utilisation des plantes dans sa prise en charge est fréquente. Cependant beaucoup de menaces pèsent sur ces plantes à cause de plusieurs facteurs dont leur méconnaissance d’où la nécessité de les connaitre pour améliorer leur gestion et leur conservation. Une enquête ethnobotanique a été conduite à Bamako d’Août 2012 à Novembre 2012. Les résultats ont montré que 52 espèces reparties dans 48 genres, 24 familles sont utilisées. Les familles les plus représentées étaient les Caesalpiniaceae, les Rubiaceae, les Combretaceae, les Euphorbiaceae et les Fabaceae. Cette flore était dominée surtout par les espèces africaines et pantropicales. Le type biologique le plus nombreux était constitué par les phanérophytes. Les feuilles constituaient la partie la plus utilisée, la préparation la plus utilisée était la décoction. Les résultats de cette étude pourront ainsi contribuer à la connaissance exhaustive des plantes à visée antipaludique et à une valorisation de la médecine traditionnelle Malienne.

© 2016 International Formulae Group. All rights reserved.

Mots clés: Paludisme, plantes médicinales, ethnobotanique, Bamako

English Title: Medicinal plants used in traditional treatment of malaria in Bamako (Mali)

English Abstract

Malaria is a public health problem in Bamako and the use of plants in its management is common. However many threats to these plants were observed because of several factors including their lack of the need to know them to improve their management and conservation. An ethnobotanical survey was conducted in Bamako from August 2012 to November 2012. The results showed that 52 species distributed in 48 genera, 24 families are used. The most represented families were Caesalpiniaceae, Rubiaceae, the Combretaceae,  Euphorbiaceae and Fabaceae. This flora was dominated mostly by African and pan-tropical species. The largest biological type was made by phanerophytes. The leaves are the most used part of the most common preparation was the decoction. The results of this study could contribute to the comprehensive knowledge of plants with antimalarial properties and valorization of traditional Malian medicine.

© 2016 International Formulae Group. All rights reserved.

Keywords: Malaria, medicinal plants, ethnobotany, Bamako




http://dx.doi.org/10.4314/ijbcs.v10i4.7
AJOL African Journals Online