PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

International Journal of Biological and Chemical Sciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Gestion des forêts domaniales en période de conflits : cas de la forêt classée du Haut-Sassandra, Centre-Ouest de la Côte d’Ivoire

Akoua Tamia Madeleine Kouakou, Yao Sadaiou Sabas Barima, Souleymane Konate, Issouf Bamba, Justin Yatty Kouadio, Jan Bogaert

Abstract


Des travaux antérieurs ont montré que les conflits armés des années 2000 en Côte d’Ivoire ont entrainé une forte anthropisation de la forêt classée du Haut-Sassandra située au Centre-Ouest du pays. L’objectif de la présente étude était de déterminer l’impact de la présence des différentes forces militaires sur la dynamique de cette forêt pendant la période des conflits. La méthodologie a consisté en la division de la forêt en trois zones, Nord, Centre et Sud, suivant les types de forces présentes pendant la période des conflits. La dynamique spatiotemporelle de ces zones a été déterminée à partir de la classification supervisée de trois images Landsat datant
de 2002, 2006 et 2013. Une matrice de transition, un indice de stabilité et des indices de composition ont servi à analyser les changements intervenus dans les paysages pendant les périodes d’étude. La comparaison des zones à travers les indices indique qu’il n’y a pas de différence significative entre elles. Il apparaît ainsi que les trois zones subi la même dynamique de déforestation pendant la période de conflits. La présence des forces internationales dans les parties Centre et Sud de la forêt classée du Haut-Sassandra n’aurait pas empêché leur infiltration et leur déboisement.

Mots clés : forces militaires, dynamique forestière, anthropisation, fragmentation



http://dx.doi.org/10.4314/ijbcs.v11i1.26
AJOL African Journals Online