PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

International Journal of Biological and Chemical Sciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Flore et végétation de la Réserve Spéciale de Faune de Gueumbeul (Sénégal)

Babacar Faye, César Bassene, Abdou Aziz Camara, Ablaye Ngom, Mame Samba Mbaye, Kandioura Noba

Abstract


L’étude a été réalisée entre 2010 et 2014 dans la Réserve Spéciale de Faune de Gueumbeul (RSFG) qui est une zone humide classée site Ramsar et abritant une faune riche et variée ainsi qu’une flore diversifiée mais peu connue. Cette étude est entreprise pour déterminer la structure de la flore et de la végétation, élément indispensable pour une bonne gestion des ressources de cette réserve. Elle a été réalisée par la méthode des relevés phytosociologiques. Ces travaux ont permis de répertorier 100 espèces réparties dans 82 genres et 42 familles. Il ressort de l’analyse des types biologiques que la réserve est composée essentiellement d’herbacées à dominance annuelle (60%). Cependant les espèces pérennes représentent une part importante (40%) de cette flore. Sur le plan de la répartition géographique, les résultats montrent que les espèces d’affinités afroasiatiques (30%) et africaines (28%) sont les plus représentatives de la flore suivies des espèces pantropicales (12%) puis des espèces afro-asiatiques et australiennes (8%). La végétation de la réserve est caractérisée par une dominance des espèces rares ou accidentelles (78%) suivies des espèces accessoires (19%) dont Opuntia tuna tandis que les espèces fréquentes ne représentent que 3% de la flore globale. Les résultats de cette étude révèlent cinq (5) groupements végétaux dont deux halophytes et trois non halophytes établis sur les dunes ou les plaines basses. Cette étude permet une meilleure connaissance de la flore et de la végétation de la RSFG afin de mieux gérer ces ressources végétales.

Mots clés: Flore, végétation, Réserve spéciale de faune, Gueumbeul, Sénégal.




http://dx.doi.org/10.4314/ijbcs.v12i1.4
AJOL African Journals Online