PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

International Journal of Biological and Chemical Sciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Dynamique spatio-temporelle des feux de brousse dans le Parc National du Mbam et Djerem (Cameroun)

Christelle Dadem Gueguim, N. Martin Tchamba, Corneille Roger Fotso

Abstract


Au Cameroun, l‟usage récurent et anarchique des feux de brousse, entraînant des dégâts sur l‟écosystème, constitue une situation préoccupante pour les gestionnaires des aires protégées. Le Parc National du Mbam et Djerem (PNMD) est menacé par les feux de brousse et particulièrement par les feux tardifs incontrôlés. Cette étude visait à améliorer la compréhension du comportement des feux dans le PNMD. Spécifiquement, il s‟agit d‟analyser la distribution spatio-temporelle des feux actifs et des superficies brûlées dans le PNMD et de déterminer les principaux facteurs expliquent cette distribution. Pour y parvenir, les données satellitaires de moyenne résolution (MODIS : Moderate Resolution Imaing Spectroradiometer et Landsat), et les enquêtes de terrain ont permis de suivre l‟évolution des feux de 2002 à 2015. La cartographie des feux actifs et des superficies brûlées est réalisée dans ArcGIS 10.1. Il s‟en dégage une tendance à une périodicité des années de feux extrêmes de 1 à 2 ans depuis 2002. Mais, à partir de 2006, la tendance se maintient à un niveau bas. Le PNMD est plus vulnérables aux feux et concentrent près de 98% des feux actifs détectés sur toute sa superficie. Le taux annuel de superficie brûlée oscille entre 0 .079 et 15% et entre 80 et 90 % dans la zone tampon. 02,28 ± 3,56% de sa superficie brûlent par an selon les données de télédétection. Cet outil de suivi et d‟analyse spatio-temporelle des feux est valorisable pour la planification stratégique et opérationnelle au niveau local et national et pour une alerte précoce dans la gestion des feux de brousse.

Mots clés: Aires protégées, conditions climatiques, MODIS Burned Area Product, surfaces brûlées, feux actifs, Savanes.




AJOL African Journals Online