PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

International Journal of Biological and Chemical Sciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Effet résiduel de la fertilisation minérale et du stade phénologique sur la croissance et la biomasse de Paspalum plicatulum

Camara Sawa, Fernand Tendonkeng, Emile Miegoue, Famoï Beavogui, Makan Kourouma, Etienne Pamo Tedonkeng

Abstract


Le déficit fourrager corrélé au faible niveau de fertilité des sols constitue un obstacle de taille au développement des productions animales au Fouta-Djalon. La fertilisation azotée peut contribuer à l’intensification fourragère dans cette région de la Guinée. Ce travail visait à améliorer la valeur nutritionnelle des fourrages produits. Ainsi, un dispositif factoriel comparant six doses d’engrais (0, 50, 100, 150, 200 et 250 kg d’N/ha) et trois stades phénologiques a été utilisé. A chaque stade phénologique, 64 plantes ont été prélevées pour les mesures de la croissance. La biomasse a été évaluée par niveau de fertilisation et par stade phénologique. Les résultats ont montré que la fertilisation et le stade phénologique influencent (p<0,05) la taille et le diamètre de P. plicatulum. Indépendamment du stade phénologique, une augmentation de la taille et du diamètre a été observée chez les plantes produites dans les parcelles fertilisées. La plus forte croissance des plantes a été observée à 200 kg N/ha (79,51 ; 104,20 et 111,69 cm respectivement à la montaison, à la floraison et après grenaison). Cependant, la biomasse la plus élevée de la plante entière, des feuilles et des tiges a été obtenue à 250 kg N/ha. En somme, la biomasse de la plante a augmenté (p < 0,05) avec le stade phénologique. A niveau résiduel de fertilisation azotée égal, la meilleure biomasse de la graminée a été induite à la floraison. Aucune différence (p ˃ 0,05) n’a été observée entre la biomasse produite à la floraison et après grenaison.

Mots clés: Arrière effet, NPK (17-17-17), phases de développement, production, Paspalum plicatulum.




AJOL African Journals Online