PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

International Journal of Biological and Chemical Sciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Caractérisation hydrogéochimique des eaux souterraines du bassin versant de la Baya, Est Côte d'Ivoire

Germain Kobenan N'guettia, Jules Mangoua Oi Mangoua, Narcisse Kouassi Aboua, Aristide Gountôh Douagui, Lanciné Droh Gone

Abstract


Les eaux souterraines sont la principale source d’approvisionnement en eau des populations dans le bassin versant de la Baya. Toutefois, les activités anthropiques sur ce Bassin pourraient dégrader la qualité chimique de cette ressource. Afin d’évaluer la qualité physicochimique de ces eaux et déterminer les phénomènes à l’origine de leur minéralisation, des analyses physico-chimiques et traitements statistiques des données hydrochimiques ont été effectuées sur 13 forages et 12 puits. Il ressort que les eaux souterraines du bassin de la Baya sont dans l’ensemble acides avec un pH moyen de 5,98 et faiblement minéralisées, à l’exception de celles des localités d’Apkokro (1236 µS.cm-1 ) et Tiédo (1092 µS.cm-1 ). Les eaux sont marquées par des faciès chloruré-sulfaté calcique et  hydrogénocarbonaté calcique et magnésien. Les teneurs en nitrate, chlorure, silice, manganèse et fer sont parfois élevées et dépassent les valeurs de la directive OMS de potabilité des eaux de consommation. L’Analyse en Composantes Principales (ACP) a mis en évidence deux phénomènes dans l’acquisition du chimisme des eaux : la dissolution de la roche encaissante au contact des eaux et une minéralisation liée à la pollution par apports superficiels des eaux d’infiltration et de lessivage des sols. Dans l’ensemble, la qualité des eaux souterraines est bonne mais nécessite dans certains cas, un traitement spécifique avant consommation.

Mots clés: Qualité eau souterraine, minéralisation, pollution, bassin versant de la Baya.

 

English Title: Hydrogeochemical characterisation of groundwater in the Baya watershed, East Côte d'Ivoire

Groundwater is the main source of water for people in the Baya watershed. However, human activities on this Basin could degrade the chemical quality of this resource. In order to evaluate the physicochemical quality of these waters and determine the phenomena at the origin of their mineralization, physicochemical analyzes and statistical treatments of the hydrochemical data were carried out on 13 boreholes and 12 wells. It appears that the groundwater in the Baya Basin is generally acidic with an average pH of 5.98 and weakly mineralized, with the exception of the localities of Apkokro (1236 μS.cm-1 ) and Tiédo (1092 μS.cm-1 ). The waters are marked by chlorinated-sulphated calcium and calcium carbonate and magnesium carbonate facies. The levels of nitrates, chlorides, silicas, manganese and irons are sometimes high and exceed the values of the WHO directive drinking water. The Principal Component Analysis (ACP) revealed two phenomena in the acquisition of water chemistry: the dissolution of the host rock in contact with the water and mineralization linked to pollution by superficial inputs of seepage water and soil leaching. Overall, the quality of the groundwater is good but in some cases requires specific treatment before consumption.

Keywords: Groundwater quality, mineralization, pollution, Baya watershed.




AJOL African Journals Online