PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

International Journal of Biological and Chemical Sciences

The AJOL site is currently undergoing a major upgrade, and there will temporarily be some restrictions to the available functionality.
-- Users will not be able to register or log in during this period.
-- Full text (PDF) downloads of Open Access journal articles will be available as always.
-- Full text (PDF) downloads of subscription based journal articles will NOT be available
We apologise for any inconvenience caused. Please check back soon, as we will revert to usual policy as soon as possible.





Evaluation de clones de colatiers (Cola nitida [Vent.] Schott et Endlicher) pour leur tolérance à la maladie du balai de sorcière du colatier en Côte d’Ivoire

Nadré A. Gbedie, Kouakou T. Kouadio, Yaya Ouattara, Klotioloma Coulibaly, Bouadou Bonsson, Drolet J.M. Sery, Hyacinthe N. Legnate, Jules Z. Kéli

Abstract


La maladie du balai de sorcière du colatier est la maladie la plus importante du colatier car elle engendre d’énormes pertes de production. L’objectif principal de cette étude était d’identifier des clones de colatiers d’origine ivoirienne qui affichent le meilleur profil de tolérance à la maladie du balai de sorcière et ayant des paramètres de rendement intéressants. Pour atteindre cet objectif, un dispositif expérimental en bloc complètement randomisé à 3 répétitions a été utilisé et le facteur étudié est le clone avec 13 modalités. Les résultats obtenus montrent que 5 clones (clones 305, 314, 318, A2 et A3) n’ont pas subi d’attaque de la maladie. Les clones 311, 313, 315, 321 et 322 ont été moyennement attaqués. Sur la base des paramètres de rendement tels que le poids des noix par follicule et le nombre de noix par follicule, les clones 313 et 323 ont produit les plus grosses noix dont le poids moyen varie entre 31,98±11,60 g et 34,97±8,54 g et le clone 316 a donné un plus grand nombre de noix par follicule (en moyenne, 10,63±1,55 noix par follicules). Une classification combinant le niveau de tolérance des clones et les paramètres de rendement étudiés ont permis d’identifier les clones 313, 322 et 323 comme étant les meilleurs.

Mots clés : Maladie du balai de sorcière, colatier, pertes de production, rendement.



AJOL African Journals Online