Analyse phytosociologique de la végétation de la réserve naturelle forestière de Vyanda au Sud-Ouest du Burundi

  • André Nduwimana
  • Richard Habonayo
  • Blaise Ndayizeye
  • Mathias Hitimana

Abstract

La réserve naturelle forestière de Vyanda subit des pressions anthropiques permanentes et risque de disparaître avant qu’elle ne soit étudiée. La présente étude a pour objectif de déterminer la composition et la diversité de la végétation de cette réserve et de motiver la prise des mesures de conservation localement adaptées. L’étude a procédé par l’inventaire de la végétation suivant la méthode du relevé phytosociologique de Braun Blanquet (1932). Des spectres bruts et pondérés des formes biologiques, des types de diaspores et des types phytogéographiques ont été établis. Les résultats de l’inventaire floristique ont fait état de 108 espèces réparties en 81 genres et 41 familles. Sur le plan des formes biologiques et des types de diaspores, les phanérophytes et les sarcochores dominent tandis que les hémicryptophytes de même que les sclérochores sont bien représentés. Sur le plan phytogéographique, l’étude a mis en évidence une forte représentativité de l’élément paléo-africain, de l’élément soudano-zambézien et de l’élément guinéo-congolais. Ces spectres attestent la spécificité de cette réserve comme forêt claire du type miombo tout en mettant en évidence l’impact des perturbations dont elle est victime. L’étude met en évidence la richesse spécifique de la réserve et démontre l’intérêt qu’il y a de prendre des mesures visant à arrêter les perturbations anthropiques et à bien gérer ce milieu naturel. Sa diversité est en effet grande comparé aux autres réserves naturelles du voisinage.

 

English title: Phytosociological analysis of the vegetation of the Vyanda natural forest reserve in southwestern Burundi

The Vyanda natural forest reserve is under constant human pressure and is in danger of disappearing before it is studied. The objective of this study is to determine the composition and diversity of the vegetation of this reserve and to motivate the taking of locally adapted conservation measures. The study carried out a vegetation inventory using the Braun Blanquet (1932) phytosociological approach. Spectra of life forms, phytogeographical elements and diaspores morphology were established. The results of the floristic inventory revealed 108 species divided into 81 genera and 41 families. In terms of life forms and types of diaspores, phanerophytes and sarcochores dominate when hemicryptophytes as well as sclerochores are well represented. Phytogeographically, the study revealed a strong representativeness of the Paleo-African element, the SudanoZambezian element and the Guinean-Congolese element. These spectra attest to the specificity of Vyanda natural forest reserve as an open forest of the miombo type while highlighting the impact of the disturbances that affect it. The study highlights the specific richness of the reserve and its diversity and demonstrates an urgent need to take measures to stop anthropogenic disturbances and well managing this natural ecosystem. Its diversity is indeed great compared to other natural reserves in the region.

Published
2021-11-17
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631