PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

International Journal of Biological and Chemical Sciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Test de germination des graines de Caesalpinia bonduc (L.) Roxb au Bénin

C Hessou, R G Kakai, AE Assogbadjo, T Odjo, B Sinsin

Abstract


La présente étude a pour objectif d’évaluer la germination des graines de deux provenances (Ouèdo/Bénin et Atakpamè/Togo) de Caesalpinia bonduc sur différents types de substrats (terreau chauffé, terreau traité aux fongicide et insecticide-nématicide et terreau non traité). Pour chacune des provenances, deux lots de 30 graines étaient considérées, les graines du premier lot étant débarrassées de leur péricarpe (amande
nue) et celles du deuxième lot étant laissées telles quelles. Pour chaque lot de graines, deux répétitions ont été appliquées suivant un dispositif complètement aléatoire. Le semis a été réalisé dans des sachets de polystyrène noirs remplis de substrat. Les paramètres considérés pour chacun des traitements sont: le temps mis après semis pour la germination de la première graine et le taux final de germination. Ces paramètres ont été soumis à l’analyse de variance pour comparer les traitements appliqués aux graines, les provenances et les substrats. Il
ressort de l’étude que, de façon générale, les graines non traitées mettent plus de temps à germer (16,4 jours) que celles débarrassées de leur péricarpe (13,1 jours). Par ailleurs, la provenance Atakpamè du Togo a présenté des taux de germination relativement faibles pour l’amande nue. L’étude a aussi permis de montrer que les taux de germination les plus élevés sont observés sur les substrats chauffés et non traités (41,9%). Les deux provenances garantissent, quel que soit le traitement des graines, un taux moyen de germination minimal compris entre 40 et 50%. Les résultats obtenus de la présente étude permettent alors de conseiller la technique de l’amande nue pour la provenance Ouèdo du Bénin pour améliorer les pratiques traditionnelles de propagation de l’espèce à partir de ses graines.



http://dx.doi.org/10.4314/ijbcs.v3i2.44507
AJOL African Journals Online