PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

International Journal of Biological and Chemical Sciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Les causes de la dégradation du chenal de Cotonou

A Badahoui, E Fiogbe, M Boko

Abstract


Le chenal de Cotonou abrite sur son plan d’eau plusieurs infrastructures dont trois (3) ponts qui relient les deux rives, un barrage et des pêcheries sédentaires. On constate également que les rives du chenal sont occupées par de nombreux dépotoirs sauvages d’ordures ménagères. Les interventions humaines sur le chenal ont engendré de nombreux problèmes environnementaux dont les plus significatifs sont la pollution, l’érosion des berges et des fonds, et le comblement du plan d’eau. La dégradation du chenal de Cotonou provient de plusieurs facteurs principaux, notamment la pollution, sous toutes ses formes, qui a affecté la qualité des eaux, la construction du port en eau profonde avec l’ouverture permanente du chenal ayant entraîné d’importantes modifications hydrologiques, hydrobiologiques et socioéconomiques, la construction du barrage de Cotonou qui présente un défaut technique dans le mécanisme de réglage des échanges mer- lagune et, enfin, les activités de la pêche malgré son interdiction dans le chenal par les pouvoirs publics. D’autres facteurs secondaires sont identifiés parmi les causes de la dégradation du chenal tels que, le transport illicite des produits pétroliers et l’extraction de sable lagunaire. L’équilibre biologique de ce chenal, point focal de notre diagnostic, passe inévitablement par la mise en oeuvre d’un plan d’actions qui vise à lutter contre la pollution des eaux, à assurer la régulation des échanges mer – lagune, à stabiliser les berges et à interdire la pêche dans le plan d’eau.

© 2009 International Formulae Group. All rights reserved.


Mots clés :
chenal, Cotonou, pollution des eaux, équilibre écologique.




http://dx.doi.org/10.4314/ijbcs.v3i5.51077
AJOL African Journals Online