Activité anticoccidienne in vivo de l’extrait aqueux des inflorescences de Thonningia sanguinea (Balanophoraceae) chez la poule pondeuse

  • SK Kouakou
  • A Toure
  • K Ouattara
  • JD N'Guessan

Abstract

La coccidiose causée par des parasites du genre Eimeria, est à l’origine de la baisse des performances zootechniques des oiseaux parasités. Les effets de Thonningia sanguinea (THOS), extrait végétal, ont été évalués sur le gain de poids, l’indice de consommation (I.C), les indices lésionnels et aussi sur l’aspect clinique, à savoir la morbidité, l’aspect des matières fécales et l’excrétion des oocystes. Pour ce faire, 4 lots de 20 poules ont été constitués. Trois lots de poules sont infectés via l’eau de boisson par 100000 oocystes (75% d’Eimeria tenella et 25% d’Eimeria necatrix) et un lot non contaminé non traité. Deux des trois lots contaminés (Lot 3 et Lot 4) ont reçu chaque jour et pendant une semaine respectivement une solution de THOS à 10 g /L et une solution contenant un anticoccidien (Superhipracox-p) à la dose indiquée (1 g/L). Les poules ont été infectées le 9ème jour et le traitement a débuté le 24ème jour. Tous les 3 jours, les poules sont pesées et des autopsies sont effectuées. Les résultats montrent que THOS améliore le gain de poids, l’indice de consommation, l’indice lésionnel et ainsi que les paramètres cliniques tels que la morbidité, l’aspect des matières fécales et le taux d’excrétion des oocytes.
© 2010 International Formulae Group. All rights reserved.

Mots clés : Thonningia sanguinea - coccidiose – Eimeria - Superhipracox-p - poule

Section
Articles

eISSN: 1997-342X