Suivi de la qualité des effluents de la ville de Nouakchott irrigués au niveau du périmètre maraîcher de Sebkha

  • AD N'Diaye
  • MO Kankou
  • AD Sarr
  • B Lo

Abstract

L’étude de la qualité physicochimique des effluents de la ville de Nouakchott s’est déroulée au cours du mois de mars et avril 2009. Les paramètres étudiés sont la température, le pH, la conductivité, des chlorures, matières en suspension, calcium, magnésium, sodium, potassium, bicarbonates, nitrates, ammonium, orthophosphates, sulfates, fer et chrome. Les résultats des analyses présentés dans ce travail ont révélé que ces eaux usées ont des températures pouvant atteindre 26,3 °C. Le pH varie entre 6,91 et 7,76. L’existence d’une forte salinité avec des valeurs maximale en conductivité électrique en chlorures et sodium respectives de 5,5 mS/cm, 1633 mg/l et 390 mg/l. La totalité des prélèvements ont un rapport d’adsorption de sodium inférieur à 10 donc un risque minimal d’accumulation du sodium. Les nitrates et ammonium présentent des teneurs maximales respectives de 3,50 mg/l et 292,02 mg/l confirmant l’abondance de la forme ammoniacale dans les eaux usées. La présence des ions orthphosphates, sulfates, potassium, calcium et magnésium à des teneurs variables pouvant être bénéfiques pour les cultures et la présence du fer et du chrome dont les teneurs maximales pouvant atteindre respectivement 542 μg/l et 368 μg/l. L’application de l’analyse en composante principale sur ces résultats fait apparaître, globalement, deux sortes d’effluents irrigués dans le périmètre maraîcher de Sebkha: des effluents industriels présentant une forte salinité et des effluents domestiques présentant des teneurs élevées en ammonium.
© 2010 International Formulae Group. All rights reserved.

Mots clés: Eau usée, physicochimique, salinité, Mauritanie.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631