Etude des capacités photodégradantes des substances humiques naturelles extraites de deux sols cultivables du Togo

  • M Koriko
  • E Zonvide
  • G Tchangbedji
  • AK Kili
  • G Baba
  • M Sarakha

Abstract

Sous l’effet de la lumière, les substances humiques peuvent avoir des aptitudes à dégrader les polluants organiques. Il peut se former ainsi des états excités, des oxygènes singulet (1O2), des radicaux peroxyde (RO2
.), (HO2 ./O2 .-) et hydroxyle (OH.) ou encore des électrons solvatés (eaq)
intervenant dans la dégradation des polluants organiques. Ces réactions interviennent dans l’environnement aquatique et à la surface des sols. Au cours de cette étude, nous nous sommes intéressés aux propriétés photodégradantes des acides humiques extraits de deux sols cultivables du Togo. A cet effet, nous avons utilisé les solutions aqueuses d’un tampon phosphate à pH = 6,5. L’objectif de ce travail a été donc, d’évaluer et de comprendre les propriétés photosensibilisatrices des acides humiques et notamment les rôles de quelques espèces réactives. a première étape de cette étude fut la réactivité photochimique des acides humiques avec une molécule modèle (2,6-diméthylphénol). La deuxième étape a consisté à utiliser le 2,4,6-triméthylphénol pour caractériser des états excités à caractère triplet ; l’acide téréphtalique pour la mise en évidence des radicaux hydroxyles et l’alcool furfurylique pour caractériser les oxygènes singulet. Le 2,6-diméthylphénol utilisé comme molécule modèle nous a prouvé les capacités photodégradantes de ces substances humiques.
L’utilisation des molécules sondes a montré la formation des espèces réactives comme les oxygènes singulet, les états excités à caractère triplet et les radicaux hydroxyles. D’autres espèces pourraient être présentes.
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631