Evaluation quantitative des résidus de pyréthrinoïdes, d’aminophosphate et de triazines en zones de production de coton au Bénin par la méthode ELISA en phase liquide: Cas des eaux de la rivière Agbado

  • MAN Gbaguidi
  • HH Soclo
  • YM Issa
  • B Fayomi
  • R Dognon
  • A Agagbe
  • C Bonou
  • A Youssao
  • LF Dovonou
  • A Sanni

Abstract

Le présent travail réalisé au Bénin dans la commune de Savalou, a consisté en une recherche de résidus de pyréthrinoïdes, d’aminophosphates et de triazines dans l’eau et les sédiments de la rivière Agbado par la technique ELISA (Enzyme-Linked Immuno Sorbent Assay) en phase liquide. Quatre campagnes d’échantillonnage ont été menées dont deux en saison sèche et deux en saison pluvieuse. Au total quatre sites d’échantillonnage ont été explorés. Il s’agit de Mèdétèkpo, du Barrage de la Société des Eaux du Bénin, de la Station de traitement d’eau et du grand pont de Gobada. En saison sèche, aucun des résidus recherchés n’a été détecté dans l’eau. Dans les sédiments, les teneurs varient de 0,10 à 0,39 ppb pour le glyphosate et de 0,22 à 0,97 ppb pour l’atrazine. En saison pluvieuse, dans l’eau, les taux varient de 0,05 ppb à 0,475 ppb pour l’atrazine, de 0,10 à 1,316 ppb pour le glyphosate et de 0,75 à 4,450 ppb pour les pyréthrinoïdes. Dans les sédiments seul le glyphosate a été détecté jusqu’à un taux de 8,62 ppb. En moyenne ces valeurs sont supérieures aux normes de qualité de l’eau de boisson admises par l’Union Européenne. Face à ces niveaux de contamination, il importe que des mesures correctives soient prises.

Keywords: Contamination, eau, sédiments, Résidus de pesticides

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631