Valeur pastorale des parcours naturels en zone soudano-guinéenne et stratégie paysanne d’adaptation aux effets de leur invasion par Chromolaena odorata au Bénin

  • AB ABoh
  • S Babatounde
  • M Oumorou
  • M Houinato
  • B Sinsin

Abstract

Cette étude sur les pâturages naturels envahis par Chromolaena odorata a été réalisée dans la zone de transition guinéo-congolaise/soudanaise du Bénin. L’objectif de l’étude est d’analyser les connaissances endogènes, les paramètres biologique et agronomique pouvant permettre de déterminer l’effet de l’invasion de C. odorata sur le potentiel pastoral. Les valeurs du coefficient de similitude de Jaccard (<50%), montre que les
pâturages aux différents stades d’invasion ne sont pas similaires. La richesse spécifique est plus élevée au niveau des pâturages aux stades 1 et 2 d’invasion. La phytomasse des graminées a varié de 0,37 à 5,62 t MS/ha. Elle est plus élevée dans les pâturages au stade 1 d’invasion. La valeur pastorale (1,12 à 56,9) et la capacité de charge (0,00 à 0,83 kg MS/ha) diminuent avec l’intensité d’invasion par C. odorata. Les éleveurs disposent des connaissances endogènes sur la biologie de C. odorata et adaptent des stratégies d’élevage. Les critères de choix des espaces à pâturer sont par ordre de classification: les graminées consommées sans hésitation, les graminées consommées occasionnellement, le volume et l'accessibilité aux ressources fourragères. Le niveau d’invasion peuvent servir d’indicateurs essentiels de la qualité fourragère des parcours envahis en l’absence de toute analyse bromatologique.
Published
2012-12-14
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631