Hydrologie et hydrochimie des eaux dans la zone de construction du chenal du port de pêche de Grand-Lahou, Côte d’Ivoire

  • KS Konan
  • KL Kouassi
  • KI Kouame
  • AM Kouassi
  • Dago Gnakri

Abstract

Une caractérisation des eaux de l’estuaire de Grand-Lahou a été entreprise pour accompagner le projet de construction du chenal du port de pêche de Grand-Lahou qui vise à assurer la navigabilité de l’estuaire afin de redonner une vitalité à l’économie de la région. Ainsi, les variations spatio-temporelles de quelques paramètres physico-chimiques et des indicateurs de pollution chimique ont été étudiées en relation avec les variations saisonnières des paramètres hydrologiques et l’instabilité de la passe de Grand-Lahou. La variation des paramètres physico-chimiques de la lagune de Grand-Lahou est fortement influencée par la dynamique du fleuve Bandama, des petites rivières côtières et du degré d’ouverture ou de fermeture de la passe. Ainsi, la turbidité reste très élevée aux environs de la passe pendant la crue du fleuve Bandama (70 NTU < turbidité < 120 NTU). Par ailleurs, la salinité reste élevée (18‰ en moyenne) en périodes d’étiages où les eaux marines repoussent les eaux continentales. En revanche, en périodes de hautes eaux du fleuve Bandama et des rivières côtières, la salinité diminue pour atteindre des valeurs allant de 0,05‰ à 10‰. Les teneurs en sels nutritifs (CV > 15%) sont relativement élevées avec des baissent significatives en périodes d’étiage du fait de la prolifération des algues, de la photosynthèse, des activités bactériennes et de la sédimentation importante.

Mots clés: Hydrologie, hydrochimie, estuaire, passe, lagune de Grand-Lahou.
Published
2013-08-15
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631