Les facteurs de la transition du secteur informel vers le secteur formel : Cas des tontines aux coopératives au Cameroun

  • André Kadandji

Abstract

Objectif : Cet article vise à analyser les motivations de la transition des associations du secteur informel vers le secteur formel notamment la mutation des tontines en Etablissement de Microfinance de première catégorie, c’est-à-dire les coopératives.
Méthodologie : L’analyse s’insère dans une perspective compréhensive. Pour ce faire, la méthodologie appropriée est la démarche qualitative qui  permet d’étudier en profondeur le phénomène. Pour la collecte des données, nous avons interviewé certains responsables des Etablissements de  Microfinance de première catégorie qui ont été des tontines par le passé.
Résultats : Il ressort de l’analyse trois catégories des facteurs de transition. Il s’agit des facteurs organisationnels, des facteurs réglementaires et  des facteurs de notoriété. Pour cela, il est recommandé de faciliter la transition des tontines vers le secteur formel en allégeant les barrières à  l’entrée.
Originalité et pertinence : La question de la finance informelle constitue une problématique structurelle forte au Cameroun. Cependant, la plupart  des études au Cameroun portant sur les tontines se sont intéressées aux comportements de leurs membres, à leur impact sur la  performance des entreprises. Peu d'articles abordent les transitions entre secteurs financiers informels et formels du point de vue microéconomique.

 

English title: Factors of the transition from the informal sector to the formal sector: Case from tontines to cooperatives in Cameroon

Objective: This article aims to analyze the motivations behind the transition of associations from the informal sector to the formal sector,  particularly the transformation of tontines into cooperatives.
Method: The analysis is based on a comprehensive perspective. The appropriate methodology is a qualitative approach which allows for an in-depth  study of the phenomenon. For the data, we interviewed some managers of first category microfinance institutions that had been tontines in  the past.
Results: The analysis revealed three categories of transition factors. These are organizational factors, regulatory factors and awareness factors. It is  therefore recommended that the transition of tontines to the formal sector be facilitated by lowering the barriers to entry.
Originality and Relevance: The issue of informal finance is a strong structural problem in Cameroon. However, most studies in Cameroon on  tontines have focused on the behavior of their members and their impact on business performance. Few articles address the transitions between informal and formal financial sectors from a microeconomic perspective.

Published
2022-07-14
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1923-2993