Analyse de l’accès aux financements court terme de la pme Camerounaise : étude sur les données de panel

  • Romain Fogo Pawo
  • Nicodème Kemdong Tenekeu

Abstract

L’objet de cette analyse est d’expliquer les effets des facteurs liés aux PME sur le financement d’exploitation et le financement bancaire court terme.  Pour y parvenir nous avons grâce à un échantillon de 150 PME camerounaises observé sur la période 2010 à 2014, issue d’une base fournie par l’INS  effectuer deux régressions de MCG. La régression du financement d’exploitation nous ressort une relation inverse avec l’endettement long  terme ; de même la régression par le financement bancaire court terme relève une relation négative avec l’endettement long terme et le  financement d’exploitation. Cette absence de complémentarité entre ces variables définissant les sources de financement met en relief la  prépondérance du financement d’exploitation dans la structure financière des PME. Ce qui expose les difficultés qu’éprouvent la PME camerounaise  et celle d’Afrique subsaharienne pour l’accès aux concours bancaires et à l’endettement financier. Cependant une relation positive aurait favorisé  leurs dévouements d’où la nécessité ; d'améliorer la relation banque-PME ; de recapitaliser la Banque Camerounaise des PME, tout comme la  Banque de Développement de l’Afrique Centrale (BDEAC) qui agit à l’échelle sous régionale. La bourse des valeurs mobilières d’Afrique centrale  (BVMAC) doit également se restructurer ; afin que la PME puisse bénéficier du financement adéquat.

 

English title: Analysis of access to short-term financing for Cameroonian SMEs: study on panel data

The purpose of this analysis is to explain the effects of SME-related factors on operating and shortterm bank financing. To achieve this, we have,  thanks to a sample of 150 Cameroonian SMEs observed over the period 2010 to 2014 from a database provided by the INS, carry out two GLS regressions. The regression through operating financing shows an opposing relationship with longterm debt; Similarly, the decline in short-term  bank financing reveals a negative relationship with long-term debt and operating financing. This lack of complementarity between these variables defining the sources of funding translates; the preponderance of operating financing in the financial structure of the SME, and exposes the  difficulties experienced by Cameroonian and sub-Saharan African SMEs in accessing bank loans and financial debt. However, a positive relationship  would have fostered their dedication; hence the need to improve the bank - SME relationship, to recapitalize the Cameroonian SME Bank, as well as  the Central African Development Bank (BDEAC) which acts at the sub-regional level. The Douala Stock Exchange must also be capitalized; so that the  SME can benefit from adequate financing.

Published
2022-08-08
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1923-2993