PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Journal de la Recherche Scientifique de l’Université de Lomé

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



DOWNLOAD FULL TEXT Open Access  DOWNLOAD FULL TEXT Subscription or Fee Access

Connaissances et attitudes des manipulateurs radio du Togo sur l’irradiation médicale de la grossesse

KF Adanbounou, Adjenou KV, AB Adama-Hondegla, K Monde, KL Agoda-Koussema, N Gnakadja, P Gbande, B Ntimon, A Amadou, YM Dansou, K Ndakena

Abstract


Objectif : Evaluer les connaissances et les attitudes des manipulateurs togolais sur l’irradiation médicale des grossesses.
Matériels et Méthode : Etude transversale menée en Avril 2011 chez 72 manipulateurs de radiologie des structures sanitaires publiques et privées du Togo.
Résultats : Le quart des manipulateurs pensait que l’IRM est un examen irradiant et 44,5% d’entre eux ne savaient pas que le la scintigraphie utilise les rayonnements ionisants. Ils étaient 77,7% à estimer que la grossesse n’est une contre indication absolue à aucune technique d’imagerie médicale irradiante. Ils pensaient dans 88,8% des cas qu’une radiographie ne doit être demandée à une femme en activité génitale que
dans les dix premiers jours du cycle menstruel. La majorité des manipulateurs (72,3%) ne demandaient pas la date des dernières règles aux patientes en activité génitale avant de leur réaliser une radiographie. Aucun, ne consignait les constantes sur une fiche en cas d’exposition du pelvis d’une femme en activité génitale. Seulement 13,9% ne portaient pas de tablier aux gestantes. Ils étaient 83,3% à avoir déjà refusé de réaliser une radiographie non justifiée à une gestante. Globalement, les connaissances erronées sur les effets biologiques des rayonnements ionisants et sur les règles de radioprotection de la femme enceinte, ont été plus recueillies chez les manipulateurs ayant plus de 10ans d’expérience professionnelle.
Conclusion : Des efforts restent encore à faire par les manipulateurs togolais pour une exposition rationnelle des femmes enceintes aux rayonnements ionisants. Les autorités sanitaires du Togo doivent donc encourager les formations continues en radioprotection des patients.

Mots clés : Irradiation médicale, grossesse, rayonnements ionisants, manipulateurs de radiologie, radioprotection.




AJOL African Journals Online