PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Journal de la Recherche Scientifique de l’Université de Lomé

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



DOWNLOAD FULL TEXT Open Access  DOWNLOAD FULL TEXT Subscription or Fee Access

Participation en projets et dissonance cognitive des beneficiaires en Afrique : la symbolique des paradoxes de la double contrainte institutionnelle dans la mise en oeuvre d’un projet de developpement au Benin

A Abdou

Abstract


L’implication et la participation des bénéficiaires dans la définition et la mise en oeuvre des projets de développement en Afrique, ont fait l’objet d’importants débats dans le champ des sciences sociales. Mais bien que souvent heuristiques, les approches préconisées ont tendance à analyser de l’extérieur et non de l’intérieur, la question de la participation des populations et le rôle des communautés dans les projets de développement. La vraie question que se pose le présent article, est de savoir comment est-il possible, pour des bénéficiaires d’un projet « embastillés » dans un cadre institutionnel normatif fermé et rigide, en l’occurrence le Projet, d’être autonomes et de s’émanciper. Notre étude repose sur les travaux de l’Ecole de Palo Alto, notamment ceux de Gregory Bateson (1956), et de Festinger (1957), portant sur la théorie de la « double contrainte », pour montrer à partir de l’exemples du Projet National d’Appui au Développement Conduit par les Communautés (PNDCC) au Bénin, que la participation en projet, doit s’analyser non pas du point de vue des objectifs poursuivis, mais plutôt à partir du projet lui-même comme facteur inducteur des comportements stratégiques des acteurs.

Mots clés : Bénin, participation en projet, PNDCC, styles psychologiques, divergence systémique, dissonance cognitive, double contrainte.

ABSTRACT

Participation in projects and cognitive dissonance of beneficiaries in Africa: the symbolism of the paradoxes of the institutional double-Bind in the implementation of a project in Benin. Involvement and the participation of beneficiaries in the definition and implementation of the development projects in Africa, were the subject of considerable debate in the field of social sciences. But although often heuristics, recommended approaches tend to analyze from the outside and not from the inside, the question of the participation of populations and the role of communities in development projects. The real question that arises this article is how is it possible for beneficiaries of a project enlisted in a closed and rigid normative institutional framework in this case the project, to be autonomous and to emancipate themselves. Our study is based on the work of the School of Palo Alto, including those of Gregory Bateson (1956), and Festinger (1957), on the theory of the "double bind" to show from the examples of the National project of development driven by communities (PNDCC) in Benin, the project participation, must be analyzed not from the point of view of the objectives pursued, but rather from the project itself as inducing factor of strategic behavior of the actors.

Keywords: Benin, participation in project, PNDCC, psychological styles, systemic divergence, cognitive dissonance, dual constraint.




AJOL African Journals Online