Maladie de lyme ou myopathie ?

  • S Brah
  • M Daou
  • L Salissou
  • A Andia
  • A Balaka
  • T Tchamdja
  • BS Sani
  • MA Mahaman Sani
  • E Adehossi
  • J Serratrice
  • PJ Weiller
Keywords: Lyme, amyotrophie, myosite, dystrophie scapulo-humérale

Abstract

Pré-requis: Les atteintes musculaires atypiques dans la maladie de Lyme peuvent poser le problème de l’imputabilité directe de la maladie de Lyme ou comme facteur déclenchant de la maladie musculaire méconnue.

But: Montrer la difficulté du diagnostic différentiel entre les atteintes musculaires de la maladie de Lyme et certaines myopathies

Observation: Nous rapportons le cas clinique d’une patiente de 65 ans chez qui le diagnostic de la maladie de Lyme a été posé avec une symptomatologie musculaire mimant une dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH) ou une myosite inflammatoire.

Conclusion: Cette observation soulève l’intérêt du traitement antibiotique précoce dés la phase de l’érythème migrans même avec une sérologie Lyme douteuse ou négative.

Mots clés: Lyme, amyotrophie, myosite, dystrophie scapulo-humérale

English Title: Lyme disease or myopathy?

English Abstract

Background: Atypical myopathy in Lyme disease can pose the problem of the direct accountability of the disease or as a triggering factor of a unknown muscle disease.

Aim: Show the difficulty of differential diagnosis between myopathy of Lyme disease and certain myopathies.

Observation: We report the case of a 65 years old woman in whom the diagnosis of Lyme disease was made with muscular symptoms mimicking facial scapular-humeral dystrophy or myositis.

Conclusion: This raises the need of early antibiotic treatment dice the erythema migrans phase even with insignificant or negative lyme serology.

Keywords: Lyme, amyotrophy, myositis, facial-scapular-humeral

 
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651