Faisabilite de comprimes effervescents a base d’amidon natif d’igname et d’acide acetylsalicylique

  • A N’guessan
  • L.I. Dally
  • A.A. Koffi
  • K Issoufou
  • S Any-Grah-Aka
  • J.A. Lia
  • A Kouassi-Tuo
  • K.C. N’guessan-Gnaman
Keywords: Amidon d’igname, comprimé effervescent, diluant, liant, Yam starch, effervescent tablet, diluent, binder

Abstract

Objectif: Cette étude avait pour objectif d’évaluer l’utilisation de l’amidon d’igname comme diluant et/ou liant dans la formulation de comprimés effervescents.

Méthode: Sept formulations de comprimés effervescents de compositions variables ont été testées et celle ayant présenté le meilleur profil pharmaco-technique a été retenu pour la fabrication des comprimés définitifs pour la suite de l’étude. Les paramètres évalués sont la dureté, le temps de désagrégation, le dégagement de CO2 et la limpidité de la solution obtenue selon la pharmacopée européenne 8e éd.

Résultats: Les formules 1, 2, 3 et 6 ont donné des comprimés de faibles duretés (17,5 N à 57,0 N), une désagrégation rapide (1 à 2 mn) avec un faible dégagement de CO2 aboutissant à des résidus de particules en suspension. Les comprimés des formules 4, 5 et 7 ont obtenu des duretés plus élevées (57,0 N à 99,5 N), une désagrégation rapide (1 à 2 mn), un dégagement moyen de CO2 pour la formule 4 et élevé pour les formules 5 et 7, donnant des solutions limpides. A l’analyse de ces essais préliminaires, la formule 5 ayant présenté le meilleurs résultats pharmacotechniques, a été retenu pour la formulation définitive de ce travail. Les comprimés effervescents obtenus avec cette formule, ont présenté des masses, des duretés, des friabilités et des temps de désagrégation conformes à la pharmacopée européenne 8e éd.

Conclusion: L’amidon d’igname (Dioscorea rotundata (Dioscoreaceae)) ne semble pas adapté à être utilisé comme diluant dans les comprimés effervescents. Par contre son utilisation en tant que co-liant sous forme d’empois en association avec un autre liant (Povidone K30) pourrait convenir à la fabrication de ce type de comprimés.

Mots clés: Amidon d’igname, comprimé effervescent, diluant, liant

English Title: Feasibility of effervescent tablets with native yam starch and acid acetylsalicylic

English Abstract

Objective: The aim of this study was to evaluate the use of yam starch as a diluent and / or a binder in effervescent tablet formulation.

Method: Seven formulations of effervescent tablets with variable compositions were tested and the formulation presented the best pharmacotechnic profile was selected for the final tablet formulation. The parameters evaluated were hardness, disaggregation time, gas degagement and clearness of the resulting solution.

Results: Formulations 1, 2, 3 and 6 presented tablets with low hardness (from 17.5 N to 57.0 N), a rapidly disintegrating time (1-2 mn) with a gas release resulting in residues particles. Overwise, formulations 4, 5 and 7 presented higher hardness (from 57.0 N to 99.5 N), a rapidly disintegrating (1-2 mn), a medium gas release for formulation 4 and higher for formulations 5 and 7, giving clear solutions. These preliminary tests showed  that the formulation 5 presented the best pharmacotechnical results and was selected for the final formulation. The effervescent tablets obtained with this formulation, presented weight, hardness, friability and disintegration time according to the European Pharmacopoeia 8th ed.

Conclusion: Yam starch (Dioscorea rotundata (Dioscoreaceae)) seemed not to be suitable for diluent use in effervescent tablets. However, it could be use as a co-binder in combination with another binder (Povidone K30).

Keywords: Yam starch, effervescent tablet, diluent, binder

Published
2017-02-14

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651