Impacts sanitaires de l’exploitation agricole des basfonds a Adja-Ouere au Benin

  • P.S. Badjito
  • B.M. Hounsou
  • T.H. Azonhe
  • K.E. Agbossou
Keywords: bas-fonds, paludisme, gastro-entérites, bilharzioses, ulcère de Buruli.

Abstract

Cette étude réalisée sur les bas-fonds de la commune d’Adja-Ouèrè a pour objectifs de déterminer les prévalences des Maladies Liées à l’Eau (MLE) au niveau des ménages et d’évaluer les pertes de temps de travail et les pertes financières qui y sont liées. Ainsi, 1 village a été retenu aléatoirement pour chaque bas-fond soit 09 villages pour la commune. Des entretiens semi-structurés ont été tenus avec les chefs de ménage et ceci sur un échantillon raisonné de 483 ménages agricoles soit un taux d’échantillonnage de 72,85% prenant en compte les Ménages n’exploitant que les Bas-fonds (MB), les Ménages exploitant Bas-fonds et Plateaux (MBP) et les Ménages n’exploitant que les Plateaux (MP). Les prévalences annuelles des MLE sont globalement élevées dans les MB suivis des MBP et enfin des MP avec le paludisme en tête. Les pertes annuelles de temps de travail dues aux MLE sont globalement élevées dans les MB suivis des MBP et enfin des MP avec l’ulcère de Buruli en tête. Les pertes financières annuelles dues sont globalement élevées dans les MB suivis des MBP et enfin des MP avec l’ulcère de Buruli en tête. En somme, à l’exception du paludisme, les prévalences des MLE, les pertes financières et les pertes de temps de travail sont plus élevées dans un MB et un MBP et ceci à 5%. 

Mots clés : bas-fonds, paludisme, gastro-entérites, bilharzioses, ulcère de Buruli.

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651