PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Journal de la Recherche Scientifique de l’Université de Lomé

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



DOWNLOAD FULL TEXT Open Access  DOWNLOAD FULL TEXT Subscription or Fee Access

Les espaces verts dans la ville d’Abidjan : Usages, evolution et facteurs d’evolution des usages

N.D. Djedje

Abstract


Les espaces verts à Abidjan ont été créés par les sociétés immobilières et les mairies pour répondre à un besoin écologique, esthétique et social. Aujourd’hui, la plus part de ces espaces sont occupés par les populations qui y développent des activités informelles, généralement à caractère commercial. Pour comprendre ce phénomène d’occupation des espaces, la recherche s’est appuyée sur des données aussi bien secondaires que primaires. Les données primaires sont issues d’une enquête réalisée dans cinq (5) communes de la Ville d’Abidjan. Celles-ci ont été retenues sur la base de leur standing, de sorte à les rendre représentatives des dix communes que compte la Ville. Les enquêtes dans ces communes se sont déroulées auprès de trois catégories d’acteurs que sont les autorités communales, les agents privés et les populations. De l’analyse de contenu qui a été faite, il ressort que plusieurs facteurs, notamment sociaux, économiques et institutionnels, concourent à cette appropriation des espaces verts et à leur usage informel. Ces facteurs, qui résultent du décalage entre la croissance urbaine et le développement économique, posent la question de la capacité des pouvoirs municipaux à maîtriser, contrôler et promouvoir les espaces verts dans un monde où la destruction de l’environnement est inexorablement un danger pour la qualité de vie des populations urbaines. Il en résulte que la préservation des espaces verts en milieu urbain est un idéal social impératif, une oeuvre commune et une conditionnalité de la durabilité des villes.


Mots-clés : espaces verts, usages, facteurs d’évolution des usages, croissance urbaine, développement économique, gouvernance des mairies.

 

Green spaces in the city of Abidjan: Uses, evolution and factors of evolution of uses


Green spaces in Abidjan were created by real estate companies and town halls to meet ecological, aesthetic and social need. Today, most of these spaces are occupied by people who develop informal activities, usually of a commercial nature. To understand this phenomenon of space occupation, the research relied on both secondary and primary data. Primary data come from a survey  conducted in five (5) municipalities of the city of Abidjan. These have been selected on the basis of their standing, so as to make them representative of the ten municipalities that account the city. The surveys in these municipalities were conducted among three categories of actors that are the municipal  authorities, private agents and populations. From the analysis of content that has been made, it appears that several factors, including social, economic and institutional factors, contribute to this appropriation of green spaces and their informal use. These factors, resulting from the gap between urban growth and economic development, raise the question of the capacity of the municipal  powers to control, monitor and promote green spaces in a world where the destruction of the environment inexorably is a danger to the quality of life of urban populations. As a result, the preservation of green spaces in urban areas is an imperative social ideal, a common work and a conditionality of the  sustainability of cities.


Keywords: green spaces, uses, factors of evolution of uses, urban growth, economic development, governance of town halls.




AJOL African Journals Online