Resultats du traitement des fractures ouvertes de membres par fixateurs externes au Chu-Tokoin de Lome (Togo)

  • A Dossim
  • A Abalo
  • A Assiobo
  • G Ayouba
  • A Walla
  • M Pepeyi
  • W Agounke
Keywords: open fracture, external fixation of Hoffman, FESSA.

Abstract

Introduction: The limits of the caster immobilization and the internal osteosynthesis as management of the open fracture type II or III of CAUCHOIX and DUPARC were shown. The discussion remains the
use of the kind of external fixation as means of stabilization of the fractures and osteosynthesis. The purpose of this study is to notice the advantages and the inconvenient of the two types of external fixation

(Hoffman and FESSA) which we used in Tokoin teaching hospital, and to release the indications of their choice according to the type and the seat of the osseous lesions.

Patients and methods: It was a retrospective study from January 1990 to December 1999. The data of 60 patients (42 females and 18 males) treated by external fixation hospitalized in the department of Orthopedy – Traumatology of CHU – TOKOIN were analyzes. The quality of reduction has been judge on the radiological control after the installation of external fixation. We have used the quotation of LENOBLE et al and Tu et al in the evaluation of the results.

Results: We have had 48,3% of good reduction overall; 35% of acceptable and 17,7% of poor reduction. The good reduction were obtained with Hoffman (51,9% of patients treated with this fixation) that by the external of the armies (45,5% of the patients treated with this fixation).

 

Introduction : Les limites de l’immobilisation plâtrée et de l’ostéosynthèse interne comme traitement des fractures ouvertes types III de CAUCHOIX et DUPARC ont été démontrées. La discussion reste ouverte entre l’utilisation des différents types de fixateurs externes comme moyen de stabilisation des fractures ouvertes. Le but de cette étude est de relever les avantages et inconvénients de deux types de fixateurs externes (Hoffmann et FESSA) disponibles dans notre service, et de dégager les indications de leurs choix selon le type et le siège des lésions osseuses.
Patients et Méthodes : Il s’est agit d’une étude rétrospective portant sur 60 patients traités pour fractures ouvertes par fixateur externe du 1er janvier 1990 au 31 décembre 1999 soit 10 ans. La qualité de la
réduction a été jugée sur les clichés radiologiques de contrôle après la mise en place du fixateur externe. Elle a été cotée de bonne, d’acceptable et de médiocre selon la cotation de LENOBLE et al. Le résultat fonctionnel est qualifié de satisfaisant, acceptable et médiocre selon le score de Tu et al.
Résultats : La série a comporté 42 hommes et 18 femmes traités dans le service d’Orthopédie – Traumatologie du CHU TOKOIN de Lomé. Nous avons noté globalement 48,3% de bonne réduction, 35% de réduction acceptable et 17,7% de réduction médiocre. Les bonnes réductions ont été plus obtenues avec le fixateur d’Hoffmann (51,9% des patients traités avec ce fixateur) que le fixateur externe
du service des armées (45,5% des patients traités avec ce fixateur).

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651