PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Journal de la Recherche Scientifique de l’Université de Lomé

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



DOWNLOAD FULL TEXT Open Access  DOWNLOAD FULL TEXT Subscription or Fee Access

Vécu et représentation de l’ulcère de Buruli dans le district sanitaire de Sotouboua (Togo)

SK Dassa, B Ayelou, L Kpanake, G Djassoa, RG Ahyi

Abstract


L’objectif de cette recherche était d’identifier les représentations associées à l’Ulcère de Buruli et de déterminer le vécu de la maladie. Il s’est agi d’une étude prospective qui s’est déroulée dans le District Sanitaire de Sotouboua d’Août à septembre 2008. Les 35 malades inclus dans l’étude ont été identifiés à partir des registres de consultation chirurgicale de Septembre 2006 à Septembre 2008. Les résultats ont montré que 70% des patients ont consulté à une phase avancée de la maladie, bien après avoir consulté les tradithérapeutes. Cette consultation des tradithérapeutes a été orientée par des interprétations sorcières (77%). L’Ulcère de Buruli est vécu comme une maladie très grave (97%), invalidante (91%), et appauvrissante (86%). Les troubles anxieux chez les malades étaient liés à l’évolution rapide des lésions (91%), au coût du traitement (94%), à l’idée de mort 82%, et à la peur de l’amputation (83%). Un renforcement de la prise en charge psychosociale de ces malades s’avère indispensable.

Mots clés : Ulcère de Buruli, vécu, représentation.

The aims of this study were to identify the representation of Buruli Ulcer disease and to determine schedules of living the sickness. It was a prospective study in the Sanitary District of Sotouboua from August to September 2008. The 35 patients were recorded from September 2006 to September 2008 in chirurgical services registers. 70% of patients were medically examined at advance phase of the illness and declared having consulted traditional healers before coming to hospital. This consultation of traditional healers was oriented by witch interpretation (77%). The Buruli Ulcer was experimented as a serious disease (97%), invaliding disease (91%) and impoverishing (86%). Anxiety disorders were associated with fast evolution of injuries (91%), the high cost of the treatment (94%), the fear of amputation (82%). All this shows that the psychological and social support is essential.

Key words: Buruli Ulcer, living, representation.




AJOL African Journals Online