Reflexion sur le climat, l'effet de serre et le rechauffement global

  • KS Edjame
Keywords: Climat, atmosphère, climatologie terrestre, rayonnement solaire, effet de serre naturel, effet de serre additionnel

Abstract

Le climat de la Terre est largement influencé par l’état de son atmosphère. Le rayonnement solaire jouerait un rôle primordial dans la climatologie terrestre certes, néanmoins, il n’est plus en mesure à lui
tout seul d’expliquer le climat qui prédomine, en moyenne, à la surface de la terre. L’effet de serre serait le phénomène qui, allié au rayonnement solaire, justifierait le climat de la terre. Que serait l’effet de serre sans le rayonnement solaire? Ce serait tout simplement une autre question, qui
ne fait pas l'objet de cet article. Le problème le plus important de nos jours serait celui posé par le réchauffement excessif de la Terre.
Toutes les études menées à ce sujet confirment aujourd’hui que l’homme, par ses activités diverses crée un effet de serre additionnel occasionné par l’augmentation de la concentration des gaz qui sont à l’origine de l’effet de serre naturel. D'autres phénomènes tels le rayonnement cosmique, les aérosols, la pollution atmosphérique ne peuventils pas participer d'une manière ou d'une autre au réchauffement de la Terre ? Cet article cherche à montrer qu'effectivement le réchauffement climatique est un phénomène complexe qu'il faut prendre le temps d'étudier et de comprendre en scrutant toutes les causes probables. Pour le moment les seuls vrais débats autour de cette question se concentreraient autour de la convention cadre sur les changements climatiques et du protocole de Kyoto. Les grandes puissances économiques ne sont pas toutes d’accord que les seules activités humaines, liées à l'utilisation excessive des produits pétroliers seraient à la base d'une crise climatique aussi grave. En attendant le climat de la terre continue d’évoluer à un rythme trop accéléré avec pour conséquence l’émergence de phénomènes climatiques
extrêmes. Il manque un réel consensus entre les différents pays directement concernés. La réduction de l’effet de serre additionnel passera forcément par le basculement à l’utilisation massive de biocarburants, moins émetteurs de gaz à effet de serre. Les recherches en cours permettent d’espérer. 
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651