PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

AFRREV LALIGENS: An International Journal of Language, Literature and Gender Studies

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Une Etude Comparée de L’oralité et de L’écriture Dans La Littérature Africaine D’expression Française: Le Cas Des Romans d’Ahmadou Kourouma

LI Balogun, CH Muotoo

Abstract


Il n’est plus possible aujourd’hui que l’oralité et l’écriture s’ignorent, bien que l’oralité ait existé pendant longtemps dans la société traditionnelle africaine. La raison est qu’il n’existe plus une société traditionnelle à l’état pur. La plupart des membres de cette société ont fréquenté l’école de type européen, ils ont séjourné en ville et ont également eu des contacts avec une langue européenne ou une autre liée à l’écriture. Les fervents de l’instruction scolaire se sont aussi rendus compte des limites de l’écriture et ont voulu bien retrouver certaines valeurs de la société traditionnelle africaine. Cependant, il convient ici de savoir que le message de la tradition orale est certainement au carrefour de deux axes : l’émetteur-récepteur et la tradition-situation. Par ailleurs, on constate également que le message écrit aussi est au carrefour de deux axes, mais ces axes sont nettement différents de ceux de la tradition orale. C’est à cet égard que dans ce travail, nous allons examiner de près les deux axes et voir leurs conséquences sur chacun d’eux.



AJOL African Journals Online