‘Nsibidi’ ou la traduction sémiotique en communauté Igbo

  • Nwanne Felix-Emeribe

Abstract

Ce travail examine la prépondérance des situations qui font appel à la traduction sémiotique, la troisième catégorie de traduction identifiée par Roman Jakobson, après la traduction intralinguale et la traduction interlinguale. Divers signes, objets, images et phénomènes en pays igbo, au Sud-est du Nigéria, sont discutés par rapport à leur valeur comme signes sémiotiques véhiculant des messages. L’harmonie sociale et le bien-être de l’individu au sein de la communauté Igbo se montrent comme étant liés à la capacité de bien interpréter et traduire ces signes sémiotiques en comportements appropriés.

Mots clés: Traduction sémiotique, interpréter, signes, communauté

 

This paper highlighted the prevalence of situations that give rise to semiotic translation, the third category of translation identified by Roman Jacobson after intralingual translation and interlingual translation. Various signs, objects and phenomena in the Igbo society, South-East of Nigeria, are discussed in relation to their value as semiotic icons. Social harmony and well-being in the Igbo communities are shown as being dependent on the ability to properly interpret and translate such semiotic signs into appropriate behaviour.


Key Words: semiotic translation, interpret, signs, community communauté

 

Published
2019-03-04
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2227-5460
print ISSN: 2225-8604