Le traitement macrostructural de l'emprunt au français dans les dictionnaires locaux au Gabon

  • EM Ella

Abstract

Les populations locales empruntent souventde façon pragmatique aux autres langues les mots dont elles ont besoin dans les leurs. Cela est plus applicable lorsque deux populations de langues différentes se côtoient comme c'est le cas avec français et les langues locales du Gabon. L'emprunt est un processus inconscient et un facteur constitutif de la vie de toutes les langues du monde. C'est pour cela que bien que moins nombreux que les mots locaux, les mots d'emprunt sont très courants dans leur vocabulaire. Certains de ces emprunts sont remplacés par des termes locaux lorsque les populations locales se sont familiarisées avec les concepts ou les choses véhiculés par les mots étrangers. Les uns sont gardés tels quels, et d'autres sont morpho-phonologiquement modifiés afin d'être adaptés aux caractéristiques linguistiques locales. Un dictionnaire est confectionné en fonction des usagers. C'est ainsi que le lexicographe adopte à son tour cette approche pragmatique pour que le public se reconnaisse dans l'ouvrage produit. Pendant le traitement macrostructural quand les mots à inclure comme lemmes sont choisis, il incorpore dans un premier temps les emprunts utilisés par les populations locales. Progressivement, il incorporera dans les éditions revues et corrigées, les termes locaux qui ont remplacé certains emprunts ainsi que les modifications morpho-phonologiques subies par les autres. Dans ce travail, nous voudrions suggérer cette approche pragmatique aux personnes qui confectionnent les dictionnaires au Gabon et qui sont souvent confrontées à l'absence de plusieurs mots modernes dans les langues locales. Ce travail va à l'encontre de la création lexicale qui est connue comme étant une approche puriste et qui s'avère souvent être laborieuse et incertaine. Nous voudrions montrer que l'approche pragmatique qui incorpore les deux approches, constitue une méthodologie qui présente plus d'avantages que une approche puriste. Le dialecte fang ntoumou de Bitam est utilisé ici comme exemple pour étayer ce travail qui est applicable à toutes les autres langues locales du Gabon.

Mots clés: Approche pragmatique, approche puriste, creation lexicale, dictionnaire, emprunt, français, langues locales

Published
2014-01-16
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2224-0039
print ISSN: 1684-4904