PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Science et Technique, Sciences de la Santé

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



DOWNLOAD FULL TEXT Open Access  DOWNLOAD FULL TEXT Subscription or Fee Access

Connaissances, attitudes et pratiques des prestataires de santé des hôpitaux publics de la ville de Ouagadougou relatives au cancer du sein au Burkina Faso

Y.A. Sawadogo, I. Ouédraogo, H. Zamané, A. Ouattara, D. P. Kain, S. Kiemtoré, A. Ouédraogo, B. Bonané/Thiéba, J. Lankoandé

Abstract


Cette étude a été menée en vue d’évaluer les connaissances, les attitudes et pratiques des prestataires de santé des services de gynécologie et d’obstétrique des hôpitaux de la ville de Ouagadougou sur le cancer du sein. Il s’agit d’une étude transversale à visée descriptive réalisée à l’aide d’un questionnaire administré et anonyme. Elle s’est déroulée du 02 décembre 2013 au 30 mai 2014. Nous avons interrogé 150 prestataires de soins. Le cancer du sein n’est pas bien connu par les prestataires. En effet seulement 22 % et 36,7 %, des prestataires interrogés avaient respectivement une bonne connaissance des facteurs de risque et des moyens de dépistage. Les signes évocateurs et les examens complémentaires nécessaires au diagnostic du cancer du sein étaient connus par 15,3 % des prestataires. La définition du cancer du sein et les moyens de traitement disponibles au Burkina Faso étaient les items les mieux connus par les prestataires (64,7 % et 61,3 %). En ce qui concerne l’attitude, les prestataires affirmaient que le cancer du sein une affection grave, dans 98% et curable dans 81 %. Tous les prestataires étaient favorables au dépistage systématique. Quant à la pratique des prestataires de santé, 88% et 10,66% ont affirmé pratiquer respectivement l’examen clinique des seins et la prise en charge du cancer du sein. Enfin, des insuffisances relatives aux connaissances, attitudes et pratiques des prestataires de santé des services de gynécologie et obstétrique existent. L’autoformation des prestataires eux-mêmes et les formations continues sur le cancer du sein pourraient combler ces insuffisances.

Mots-clés : Connaissances, attitudes, pratique, cancer, sein, prestataires de santé.




AJOL African Journals Online