Le cancer primitif du foie à Ouagadougou, Burkina Faso: le virus de l’hépatite B est-il toujours le joueur principal ?

  • Eric Nagaonlé Some
  • Ollo Roland Some
  • Sosthène Somda
  • Boubacar Sawadogo
  • Franck Ido
  • Labodi Lompo
  • Hermann Ouedraogo
  • Dimitri Darankoum
  • Armel Flavien Kabore
  • Roger Sombie
  • Séni Kouanda
Keywords: Carcinome hépato-cellulaire. Virus de l’hépatite B. Burkina Faso. Afrique sub-saharienne, Hepato-cellular carcinoma, hepatitis B virus, Burkina Faso, Sub-Saharan Africa

Abstract

Le carcinome hépatocellulaire est la tumeur primitive du foie la plus fréquente dans le monde. Cette étude visait à déterminer la proportion des cancers primitifs du foie associée à une infection par le virus de l’hépatite B à Ouagadougou. C’était une étude descriptive avec collecte retrospective de données dans le contexte d’une étude cas/témoins, du 1er Janvier 2012 au 31 Décembre 2015 dans le service de gastro-entérologie de l’hôpital Yalgado Ouédraogo pour les cas et à la banque de sang du centre regional de transfusion sanguine de Ouagadougou pour les témoins. Les témoins ont été appariés aux cas selon l’âge et le sexe. L’âge moyen des malades était de 43,9 (deviation standard ± 11,8 ans contre 41,9 (± 9,2) ans chez les témoins. Le sex ratio (homme/femme) était de 3 contre 2,5 respectivement chez les cas et les témoins. L’antigène HBs était positif chez 70/92 (76,1%) malades et 9,8 % de nos témoins. L’anti-corps anti HBc était positif chez 59/66 (89,4 %) malades. L’étiologie des cancers primitifs du foie au Burkina Faso reste dominée par l’infection par le virus de l’hépatite B. Les politiques de prevention doivent continuer à mettre l’accent sur la vaccination et la sensiblisation pour des comportements sexuels sains.

Mots-clés: Carcinome hépato-cellulaire. Virus de l’hépatite B. Burkina Faso. Afrique sub-saharienne

English Title: The hepato-cellular carcinoma in Ouagadougou, Burkina Faso : is the hepatitis B virus still the major playor?

English Abstract

The hepatocellular carcinoma is the most frequent liver cancer in the world. This study aimed to determine the magnitude of liver cancers related to infections by the hepatitis B virus. It was a descriptive analysis, with retrospective data collection from 1st January 2012 to 31st December 2015 in the context of a case/control study. We matched the controls to the cases, considering their age and sex. The patients’ mean age was 43.9 (standard deviation ± 11.8) years Vs 41.9 (± 9.2) years for the controls. The male/female sex ratio was 3 Vs 2.5 for the cases and controls respectively. The HBs antigen was found in 70/92 (76.1%) of the cases and 9.8 % of the controls. The antibody anti HBc was positive in 59/66 (89.4 %) of the cases The etiologies of liver cancers in Burkina Faso remained overwhelmingly dominated by the hepatitis B virus infections. The prevention strategies should go on emphasizing on the prevention of the infections by the hepatitis B virus through expanding immunization programs, safe sexual behaviors and blood transfusion practices.

Keywords: Hepato-cellular carcinoma, hepatitis B virus, Burkina Faso, Sub-Saharan Africa

Published
2020-01-30
Section
Articles

eISSN:
print ISSN: 1011-6028