PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

African Crop Science Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Influence des engins et techniques de peche sur l’abondance relative des especes dans la Basse Vallee de l’Oueme au Benin

A.H. Attingli, S Ahouansou Montcho, E.W. Vissin, L.H. Zinsou, P.A. Laleye

Abstract


Les pêcheries dans la Basse Vallée de l’Ouémé (BVO) sont soumises à d’énormes pressions de pêche. L’analyse de l’influence des engins et techniques de pêche sur le stock de poisson est un moyen de mise en évidence de ces pressions. Cette étude vise à fournir des informations nécessaires à une exploitation durable des ressources halieutiques dans le milieu. La collecte des données a été effectuée de Mai 2015 à Mai 2016 sur 16 zones de pêcheries. Les indices de nuisance et d’impact des engins et techniques de pêche ainsi que l’abondance relative des espèces ont été calculés en utilisant le logiciel XLSTAT. Une cartographie de ces paramètres a été faite par interpolation linéaire sous le logiciel ArcGis 9.3. Les résultats ont révélé 8 engins et techniques de pêche. “Acadja” et filet maillant sont les plus utilisés dans les zones de pêcherie situées en aval et au centre de la Vallée (Tu: 0,350 à 0,502) et ont un indice de nuisance élevé (IN: 0,209 chacun) sur l’ichtyofaune. L’influence des engins et techinques de pêches (II: 0,126 à 0,146) affecte aussi l’abondance relative des espèces de poissons (AR: 2,410 à 3,723). L’impact des engins et techniques de pêche a une influence positive significative, mais localisée, sur l’abondance relative des espèces (r = 0,849; R² =72,20 % ; F = 36,28 ; P = 3,12*10-5). Des études complémentaires relatives à la pêche expérimentale sont nécessaires pour l’élaboration d’un plan de gestion durable des zones de pêcheries de la basse vallée de L’Ouémé.

Mots Clés: Engins et techniques de pêche, Indices de nuisance, chtyofaune, Basse Vallée de l’Ouémé, abondance relative

English Abstract

The fishing areas in the lower Valley of Ouémé (BVO) in Benin are subject to huge fishing pressure. Fishing gears and techniques used in this valley could be influencing fish populations. The objective of this study was to analyse the influence of fishing gears and techniques on fish population to provide information for sustainable management of fish resources in the area. Data were collected from May 2015 to May 2016 in 16 fishing areas. The harm indexes and impacts of gears and fishing techniques, as well as the relative species’ abundance were calculated using XLSTAT Software. Ordinary kriging technique in ArcGis 9.3 Software was used to map the measured parameters. Results revealed eight gears and fishing techniques. “Acadja’’ and gillnet were the most used gears in the downstream and centre of the fishing areas (Tu: 0.350 to 0.502) since they showed high harm index (IN: 0.209 each) on the ichthyofauna. The influence of fishing techniques and tools (II: 0.126 to 0.146) influenced relative abundances (AR: 2.410 to 3.7230) of fish species. The effect of gears and fishing techniques  had a significant but localised positive influence on the relative species’ abundance (r = 0.857; R² =72. 20 %; F = 34.56; P = 3.12*10-5). Further studies are needed to develop a plan for sustainable management of the fisheries in the lower Valley of Ouémé.

Keywords: Fishing gears and techniques, harm index, ichthyofauna, Oueme valley, relative abundance




http://dx.doi.org/10.4314/acsj.v25i1.4
AJOL African Journals Online