PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

African Crop Science Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



RESOURCE UTILISATION IN SOYBEAN/MAIZE INTERCROPS

S A ENNIN, M D CLEGG, C A FRANCIS

Abstract


(Received 16 January, 2001; accepted 7 June, 2002)


ABSTRACT


Field studies were conducted in 1994 and 1995 at Mead, Nebraska, to investigate management practices that will improve solar radiation capture and use, and to explore the nitrogen economy of legume/ nonlegume intercropping systems. There were five soybean (Glycine max L. ) /maize (Zea mays) intercrop row arrangements at two nitrogen application rates (0 and 160 kg N ha-1) and three sole crops. Percent PAR intercepted by intercrops was 4% greater in closer row arrangements of soybean and maize than in equally spaced 2 rows soybean: 2 rows maize, and increased 2 to 5% by N application. Dry matter productivity of the intercrops was more than sole crops, and up to 38 % more by close association of soybean and maize, N application, and limited moisture availability. Grain yield increase of intercrops over sole crops was not significant (P < 0.05). Soybean and maize may be planted as intercrops in alternating single rows in forage production systems to take advantage of available solar radiation and greater dry matter yields.


Key Words: Nitrogen, row arrangement, photosynthetic active radiation, productivity


Résumé


Des études des champs étaient conduites en 1994 et 1995 à Mead, Nebraska, pour examiner les pratiques de gestion améliorant l'interception de la radiation solaire et son utilisation, et explorer l'économie d'azote dans l'association des légumes et des non légumes. Il avait cinq lignes de soja (Glycine max L.) et de maïs (Zea mays) et deux taux d'application de l'azote (0 et 160 kg N ha-1) et trois monocultures. Le pourcentage de PAR intercepté par l'association était de 4% plus élévé dans un arrangement à forte densité des plantes du soja et le maïs que dans un arrangement de 2 lignes de soja et 2 lignes de maïs, et a augmenté de 2 à 5 % par l'application de N. La production en matière sèche dans l'association était plus élévée par rapport aux monocultures, et jusqu'à 38% de plus pour l'association à forte densité, à l'application de N, et la disponibilité limitée de l'humidité. L'augmentation du rendement due à l'association n'a pas été significative (P<0,05). Le soja et le maïs peuvent être plantés en association dans des lignes alternées dans un système de production du fourrage pour bénéficier de l'avantage de la radiation solaire et les rendements en matière sèche élévés.


Mots Clés: Azote, arrangement en lignes, radiation photosynthétique active, productivité


(Af Crop Sci J 2002 Vol 10 No 3 pp251-262)



AJOL African Journals Online