SOME ASPECTS OF THE BIOLOGY AND CONTROL OF CALLOSOBRUCHUS MACULATUS (F.) ON SOME STORED SOYABEAN GLYCINE MAX (L.) MERR VARIETIES

  • Joseph Allotey Department of Biological sciences, University of Botswana, Private Bag 0022, Gaborone, Botswana
  • Emmanuel O Oyewo Department of Zoology, University of Ghana, P. O. Box 67, Legon, Ghana
Keywords: Callosobruchus maculatus, developmental period, soya bean, Azadirachta indica, Citrus sinensis

Abstract

Pulses include all the legume crops that are grown for dried seeds such as soya beans. Due to their comparative high protein contents, ease of handling, transportation and storage, pulses are of great importance in their role in the diet of Africans. However, pulses are subject to attack by many groups of biodeteriorative agents, of which bruchids are the most important. In Ghana, soya beans have recently become a very important pulse. Even though soya bean is considered to be relatively resistant to attack by bruchids, not much is known about its susceptibility to the cowpea weevil, Callosobruchus maculatus (F.), a major pest of pulses in Africa and what available non-chemical control measures to use against the pest. In the present study, some aspects of the biology: oviposition, development, survival, fecundity and damage caused by C. maculatus on six stored soya bean, Glycine max (L) Merr. varieties, and control of the weevil, using plant materials such as neem, Azadirachta indica A. Juss (Meliaceae) and sweet orange, Citrus sinensis (Linn.) Osbeck (Rutaceae) powders were studied under ambient laboratory conditions (temperature range 28 – 300C and 59 – 75 % relative humidity). Developmental period of C. maculatus was found to differ with the different varieties suggesting differences in the suitability of the varieties as food source. Based on the length of the developmental period of C. maculatus, damage caused, number of eggs laid and number of emerged adults, variety TGX 1473-2D was the most resistant. TGX 1025-8E appeared to be equally resistant but for the shorter developmental period of C. maculatus on it. Of the remaining varieties: TGX 923 – 2E, TGX 1150-6D, TGX 1118 – 1D and LM, the local variety LM was the most susceptible. TGX 923-2E was the most preferred for oviposition. The plant materials, Azadirachta indica seed powder and Citrus sinensis peel powder were found to be effective as seed protectants over a three month period. A. indica seed powder was found to have ovicidal and larvicidal properties. It is effective for use to suppress Callosobruchus maculates for short periods.
Key Words: Callosobruchus maculatus, developmental period, soya bean, Azadirachta indica, Citrus sinensis
ASPECTS DE LA BIOLOGIE ET DU CONTROLE DU CALLOSOBRUCHUS MACULATUS (F.) SUR LA CONSERVATION DES GRAINES DE SOJA DES VARIETES GLYCINE MAX (L.) MERR
NOTE DE SYNTHESE

Les légumes à cosse comprennent toutes les légumineuses cultivées pour leurs graines sèches, telles que les graines de soja. En raison de leur haute teneur en protéines, de leur résistance à la manutention, au transport et à la conservation, les légumes à cosse sont d\'une grande importance. En outre, ils jouent un rôle essentiel dans le régime alimentaire des africains. Toutefois, ils sont sujets à bon nombre de groupes d\'agents de détérioration biologique dont les principaux sont les bruches. Au Ghana, les graines de soja connaissent depuis peu une importance croissante. Toutefois, même si la graine de soja résiste relativement à l\'attaque des bruches, très peu est connu sur sa vulnérabilité au charançon du niélé, Callosobruchus maculatus (F.), principal ravageur des légumes à cosse en Afrique. De même, on dispose de très peu d\'informations sur les mesures de contrôle non-chimique disponibles pour lutter contre cet insecte. L\'étude préliminaire a examiné certains aspects de la biologie dans des conditions ambiantes de laboratoire (température variant entre 28 – 300C et humidité relative de 59 – 75%). Elle a porté entre autres sur la ponte, le développement, la survie, la fécondité et les dégâts causés par le C. maculatus sur six graines de soya conservées, des variétés Glycine max (L) Merr. Elle a également analysé la lutte contre le charançon, en utilisant des substances végétales telles que le neem, Azadirachta indica A. Juss (Meliaceae) et l\'orange sucrée, Citrus sinensis (Linn.) et les poudres Osbeck (Rutaceae). Il a été constaté que la période de croissance du C. maculatus était différente selon les diverses variétés de graines de soja, ce qui laisse supposer des différences dans la convenance des variétés en tant que source alimentaire. Compte tenu de la durée de croissance du C. maculatus, des dégâts causés, du nombre d\'œufs pondus et du nombre de nouveaux adultes en croissance, la variété de graine de soja TGX 1473-2D est la plus résistante. Le type TGX 1025-8E semble également être résistant mais pendant la courte période de croissance du C. maculatus sur ce type de graine de soja . Parmi les variétés restantes, notamment TGX 923 – 2E, TGX 1150-6D, TGX 1118 – 1D et LM, la variété locale LM est la plus prédisposée à l\'attaque du C. maculatus. Ce charançon préfère le type TGX 923-2E pour la ponte. Il a été constaté que les matières végétales, notamment la poudre pour le traitement des semences Azadirachta indica ainsi que la poudre pour la protection de la pelure Citrus sinensis sont efficaces dans la protection des graines sur une période de trois mois. Ainsi, la préférence est accordée à la poudre pour le traitement des semences A. indica, du fait qu\'elle contient des propriétés qui tuent les œufs et les larves.
Mots-clés: Callosobruchus maculatus, période de croissance, graine de soja, Azadirachta indica, Citrus sinensis
AJFAND Vol.4(2) 2004
Published
2005-02-25
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1684-5374
print ISSN: 1684-5358