PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

International Journal of Biological and Chemical Sciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Prédation des nids de deux espèces de bulbuls (Pycnonotidae) dans un écosystème de forêt tropicale humide à Korup, Sud-Ouest Cameroun

Jean Tonleu, Kadiri Serge Bobo, Ducelier Wamba Djoumessi, Cyrille Legrand Tagala Tanebang, Wilfried Gael Tiotsop Lontchi, Adzenkeng Célestine Tanyimajob, Larissa Kehegam Mfendem, Rodrigue Steve Hermann Assoua, Urbain Talongong Nzitouo, Mpoame Mbida

Abstract


Avec la déforestation croissante dans les zones tropicales, les bulbuls comptent parmi les espèces d’oiseaux les plus vulnérables en raison de la perte des sites de nidification dans les habitats fortement perturbés. La présente étude vise à évaluer le niveau de prédation des nids de deux espèces de bulbuls Eurillas latirostris et Eurillas virens suivant les types d’habitats (forêts naturelles et habitats perturbés) et les phases de nidification. Dix-neuf nids actifs des bulbuls verdâtres (Eurillas virens) et 13 nids de bulbuls à moustaches jaunes (Eurillas latirostris) ont été localisés et les incidences de prédation ainsi que les paramètres liés à la reproduction de ces oiseaux ont été enregistrés pendant leur période de nidification à la périphérie Nord-Est du Parc National de Korup. L’étude révèle que la prédation est la principale cause d’échec de nidification chez ces espèces et affecte plus de 50% de nids. Les types d’habitat n’ont pas d’influences significatives sur les différents taux de prédation. Parmi les variables de la végétation, la surface terrière influence positivement le taux de prédation quotidien des nids de Eurillas latirostris pendant que la hauteur maximale du couvert végétal au-dessus du nid influence négativement le taux de prédation quotidien des nids de Eurillas virens. Globalement, les deux espèces ont été relativement plus vulnérables à la prédation pendant la phase d’incubation. Ces résultats soulignent la nécessité d'accorder une attention particulière aux bulbuls, ainsi qu'à d'autres groupes particulièrement sensibles à la destruction des forêts tropicales humides, dans le cadre de l’élaboration des stratégies de conservation qui promeuvent la réduction des impacts d'exploitation forestière.

Mots clés: Cameroun, Eurillas latirostris, Eurillas virens, Forêt naturelle, Habitats perturbés, Prédation des nids.




http://dx.doi.org/10.4314/ijbcs.v12i5.32
AJOL African Journals Online