Main Article Content

Bio-indicateurs de la fertilité des sols et la perception paysanne à l’Ouest du Niger


B Moussa Mamoudou
H Rabiou
MM Inoussa
Y Bakasso
A Mahamane

Abstract

Objectif : Cette étude réalisée à l’Ouest du Niger dans les Communes de Simiri et de Tamou a pour objectif d’identifier des bio-indicateurs des sols fertiles et des sols dégradés selon la perception paysanne et des paramètres environnementaux.
Méthodologie : des enquêtes auprès des populations locales et des relevés sur la strate herbacée ont été réalisés.
Résultats : Les résultats montrent qu’un sol est considéré fertile par les paysans si le rendement en grains de mil est supérieur à 800 kg/ha à Tamou et à 400 kg/ha à Simiri. De plus, les espèces indicatrices de la fertilité des sols sont : Cenchrus biflorus (Simiri), Pennisetum pedicellatum et Diheteropogon hagerupii (Tamou). Cependant, Mitracarpus scaber (Simiri) et Sida cordifolia (Tamou) sont indicatrices des sols dégradés.
Conclusion et applicabilité des résultats : Cette étude réalisée à l’Ouest du Niger a permis d’identifier des bioindicateurs de la dégradation des sols. Ces résultats permettront aux paysans d’apprécier le niveau de fertilité des champs nécessaire pour leur mise en jachère ou leur remise en culture. Ils constituent aussi un outil d’aide à la décision pour les décideurs dans la lutte contre la dégradation des terres.

Mots clé : Sol ; fertilité ; dégradation ; indicateurs paysans ; Niger

     View our Diamond Open Access Survey (closes on February 29, 2024)


Journal Identifiers


eISSN: 1997-5902