Évaluation des propriétés antimicrobiennes des javels vendues à Lomé sur quelques germes isolés de l’eau de consommation

  • B Djeri
  • A Awussi
  • K Anani
  • G Boguido
  • K Soncy
  • Y Adjrah
  • T Tchacondo
  • Y Ameyapoh
  • LM Bawa
  • DS Karou
Keywords: bactéries, eau, javel, désinfection, antimicrobiens, Togo

Abstract

Objectif : Il s’est agi de l’évaluation de l’efficacité de différentes marques d’eau de javel vendues à Lomé sur quelques germes isolés des eaux de consommation.
Matériel et méthodes : Cette étude a consisté en une analyse microbiologique de six échantillons d’eau de consommation et en une identification des germes présents en utilisant les normes AFNOR. Quatre germes isolés de ces eaux et un germe de référence (Escherichia coli CIP 105 182) ont été ensuite testés avec des échantillons de javel. Il s’agit des streptocoques fécaux, des coliformes totaux, de Escherichia coli et des Bacilles à Gram positif. La technique de dilution en milieu liquide avec le bouillon Muller Hinton a été utilisée pour ces tests. Les degrés chlorométriques de ces eaux de javel ont été ensuite déterminés par iodométrie.
Résultats : L’analyse microbiologique des échantillons d’eau de consommation a montré qu’ils étaient de qualité hygiénique non satisfaisante par rapport à la flore aérobie mésophile totale, aux coliformes totaux et thermotolérents et aux streptococoques fécaux. Toutes les marques d’eau de Javel ont inhibé à des degrés divers la croissance de tous les germes testés. Ainsi, les CMB des eaux de Javel 5, Javel 4, javel 3 testées sur les germes totaux ont été de 1,66% (v/v) alors que celles des eaux de Javel 6 et 7 ont été respectivement de 8,33% et de 6,25% (v/v) pour un temps réactionnel de 3 à 6 heures. En ce qui concerne les degrés chlorométriques, toutes les eaux de javel testées avaient des degrés chlorométriques inférieurs à ceux mentionnés sur les emballages.
Conclusion : Cette étude a montré qu’une analyse continue des eaux de javel vendues au Togo est indispensable pour s’assurer de l’efficacité des traitements de désinfection par ces javels.

Mots clés : bactéries, eau, javel, désinfection, antimicrobiens, Togo

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-5902