PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Journal of Applied Biosciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Perceptions et facteurs déterminant l’utilisation des asticots dans l'alimentation des poulets locaux (Gallus gallus) au Bénin

Pomalégni Sètchémè Charles Bertrand, Gbemavo Dossou Sèblodo Judes Charlemagne, Kpadé Cokou Patrice, Babatoundé Séverin, Christophe Achille Armand Mahussi Chrysostome, Koudandé Olorounto Delphin, Kenis Marc, Glèlè Kakaï Romain Lucas, Mensah Guy Apollinaire

Abstract


Objectifs: Les asticots sont une source importante de protéines animales faiblement valorisés dans l'alimentation des poulets locaux. L'étude vise à analyser les perceptions des aviculteurs traditionnels et les facteurs déterminant l'utilisation des asticots dans l'alimentation des poulets locaux (Gallus gallus) au Bénin.

Méthodologie et Résultats: 960 aviculteurs traditionnels ont été enquêtés de façon aléatoire dans 48 villages. Les principales données collectées sont les caractéristiques sociolinguistiques du cheptel et le choix d'utilisation des asticots. Les facteurs déterminant l’utilisation d’asticots ont été analysés au moyen d’une analyse canonique discriminante. Un modèle linéaire généralisé à effets mixtes a été utilisé pour analyser les facteurs déterminant le souhait d’adoption des asticots. Trois groupes d’aviculteurs traditionnels ont été distingués et leurs caractéristiques ont été étudiées. La localisation géographique et le sexe de l'aviculteur sont les facteurs qui déterminent l’utilisation des asticots.

Conclusion et Application des Résultats: Les aviculteurs souhaitant utiliser les asticots constituent le Groupe 2 avec 81,68 % des enquêtés, ceux utilisant déjà les asticots forment le Groupe 1 avec 5,73 % des enquêtés et le Groupe 3 est constitué des aviculteurs réfractaires à l'utilisation des asticots avec 12,59 % des enquêtés. Les aviculteurs du Groupe 1 se différencient de ceux des Groupes 2 et 3 par la taille du cheptel et le revenu annuel, ceux du Groupe 2 se différencient de ceux du Groupe 3 par le sexe, le groupe socioculturel et l’ancienneté dans l'élevage. Ainsi, les aviculteurs traditionnels au Bénin ont une bonne connaissance des asticots et consentent majoritairement à l'utiliser dans l’alimentation des poulets locaux. Cette acceptation doit être accompagnée par l’organisation de séances de sensibilisation à grande échelle et des actions d'accompagnement à la production des asticots afin de faciliter l'adoption des asticots dans les pratiques alimentaires d’aviculture au Bénin.

Mots clés: Mouche, alimentation, perception, aviculteurs traditionnels, Bénin

English Title:  Local perceptions and factors affecting fly larvae adoption for traditional poultry (Gallus gallus) feeding in Benin

English Abstract

Objectives: The maggots are an important but underused source of animal protein in the diet of local chickens. This study aims to analyze the perceptions of traditional poultry farmers and the factors determining the use of maggots in the diet of local chickens (Gallus gallus) in Benin.

Methodology and Results: 960 traditional poultry farmers were randomly surveyed in 48 villages. The main data collected were sociolinguistic characteristics, information on livestock and the choice of using maggots. Factors determining the use of maggots were analyzed by canonical discriminant analysis. A generalized linear mixedeffects model was used to analyze factors determining the desire of adopting maggots. Three groups of traditional poultry farmers were distinguished and their characteristics were studied. The geographical location and the sex of the poultry farmer are the factors that determine the desire of using of maggots.

Conclusion and Application of Results: Group 2 are the poultry farmers wishing to use maggots (Group 2) with 81.68% of the respondents, those of Group 1 are already using maggots with 5.73% of respondents, and finally the Group 3 consists of traditional poultry farmers who are against the use of maggots, with 12.59% of respondents. Poultry farmers in Group 1 differ from those of Groups 2 and 3 by their herd size and annual income, those in Group 2 differ from those of Group 3 by gender, socio-cultural group and seniority in the breeding. The traditional poultry farmers have a perfect knowledge of maggots and the majority agrees to the use them in the diet of local poultry. This acceptance must be accompanied by the organization of large-scale awareness sessions and accompanying actions for the production of maggots to facilitate the adoption of maggots in the food practices of poultry farming in Benin.

Keywords: Fly, feeding, perception, traditional poultry farmers, Benin





http://dx.doi.org/10.4314/jab.v98i1.9
AJOL African Journals Online