Répartition et valorisation des macrophytes envahissantes dans la region du littoral (Cameroun) : Cas d’Eichhornia crassipes (Mart.) Solms-Laubach

  • Tchiaze Ifoué Alice Virginie
  • Priso Richard Jules
Keywords: aquatic macrophyte, ecosystems, Eichhornia crassipes, distribution, valorisation, Macrophytes aquatiques, écosystèmes, répartition

Abstract

Objectif: Afin de préserver et valoriser des écosystèmes aquatiques de la région du Littoral (Cameroun) menacés par les macrophytes envahissantes, une étude écologique mettant en exergue la distribution de la jacinthe d’eau (Eichhornia crassipes) dans des écosystèmes aquatiques a été menée.

Méthodologie et résultats: Au cours de cette étude, 36 relevés de 50m² chacun ont été établis dans 09 sites de la région de Douala. L’inventaire floristique élaboré à partir des méthodes phytosociologiques a permis de montrer que 02 espèces (E. crassipes et Panicum maximum) sont les plus représentatives. Les indices de similitude de Sorensen montrent des valeurs faibles, proches de 0, traduisant ainsi un faible niveau de similitude entre les communautés. Par ailleurs, E. crassipes est très riche en eau (environ 90%) et montre une valeur énergétique moyenne de 300kcal/100g de matière sèche. Les teneurs en glucides varient de 28 à 72g/100g, les protéines < 20% et lipides y sont en traces. On note une forte teneur en cendres.

Conclusion et applications: E. crassipes est largement distribuée dans les sites de la ville de Douala et montre d’importantes teneurs en glucides. Ces teneurs suggèrent que cette plante peut être utilisée en élevage. Elle peut également servir pour la fabrication du biogaz ou du compost afin d’enrichir les sols en agriculture.

Mots clés: Macrophytes aquatiques, écosystèmes, Eichhornia crassipes, répartition, valorisation

English Abstract

Objective: To preserve and enhance the aquatic ecosystems of the Region of Littoral (Cameroon) threatened by invasive macrophytes, an ecological study highlighting the distribution of water hyacinth (Eichhornia crassipes) in aquatic ecosystems was conducted.

Methodology and results: During this study, 36 plots of 50 m2 each were established in 9 sites of the region of Douala town and surroundings by using Braun-Blanquet phytosociological methods. The floristic inventory showed that 2 species (Eichhornia crassipes and Panicum maximum) were the most represented. Sorensen indexes were near 0 reflecting a low level of similarity between the communities. Thus, E. crassipes was rich in water (about 90%) and shows an average energy value of 300kcal / 100g of dry matter. The carbohydrate content varied from 28 to 72g / 100g, protein <20% lipids and there are traces. There was a high ash content. 

Conclusion and application: E. crassipes was widely distributed in different sites and showed high values of carbohydrates. These values suggested that this plant can be used in breeding purposes. This plant can thus be used for biogas or compost production

Keywords: aquatic macrophyte, ecosystems, Eichhornia crassipes, distribution, valorisation

Published
2016-06-07
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-5902