Évaluation et modélisation de la production de lait des vaches Girolando, Borgou, Lagunaire et croisées Azawak × Lagunaire, élevées dans le système semiamélioré au Bénin

  • S. K. Kassa
  • G. S. Ahounou
  • G.K. Dayo
  • C.F.A Salifou
  • O. I. Dotché
  • T.M. Issifou
  • P. Gandonou
  • G. B. Kountinhouin
  • G. A. Mensah
  • V. Yapi-Gnaoré
  • A. K. I Youssao
Keywords: Lait, modélisation, bétail, croisés, Bénin.

Abstract

Objectif : Le Bénin regorge d’une diversité génétique de races bovines dont les rendements de lait sont peu connus. Le but de l'étude est d'évaluer et de modéliser la production de lait des vaches en système semi-amélioré
Méthodologie et résultats : A cet effet, 75 vaches Girolando de la Ferme de Kpinnou, 30 vaches Borgou, 20 vaches Lagunaire et 20 vaches métissées Azawak x Lagunaire de la Ferme de Samiondji, ont été utilisées pour la collecte des données. Les vaches en lactation ont été identifiées avant la collecte de lait, qui a été faite une fois par semaine pour une période de lactation de 11 mois. Des mesures ponctuelles de quantités totales réelles de lait par jour ont également été prises. Il en résulte que sur les 11 mois de lactation, la meilleure (p<0,001) quantité de lait a été obtenue chez la vache Girolando (4,77 l/j), suivie par la vache Borgou (0,83 l/j), la vache métissée Azawak x Lagunaire (0.69 l/j) et celle de race Lagunaire (0,36 l/j). Une tendance similaire a été observée pour les quantités totales de lait pendant les 11 mois de lactation chez les vaches Girolando, Borgou, Azawak x Lagunaire et Lagunaire avec des productions totales respectives de 1469,58 litres, 256,41 litres, 213,43 litres et 110,67 litres. Pour estimer la quantité totale de lait produit par les vaches, les régressions qui ont été développées sont logarithmiques chez les bovins Girolando (R²=0,89) et les Borgou (R²=0,90). Les équations obtenues chez les bovins Lagunaire (R²=0,89) et les croisées Azawak x Lagunaire (R²=0,91) sont respectivement de types exponentiel et  olynômiale. Pour la période de lactation, la production moyenne de lait estimée (6,87 litres) de la vache Girolando par jour était la plus élevée et la vache Lagunaire a donné une production journalière moyenne estimée la plus faible (0,42 litre). Les Girolando sont suivis par les vaches Borgou qui ont produit quotidiennement en moyenne une quantité de lait estimée à 1 litre, suivies des croisées Azawak x Lagunaire (0,81 litre). Les mêmes tendances ont été observées pour la quantité totale estimée de lait au cours des 11 mois de lactation, pour les 4 races de l'étude.
Conclusion et application : Ces résultats représentent une base scientifique pour la mise en place d'un programme d’amélioration génétique.

Mots-clés : Lait, modélisation, bétail, croisés, Bénin.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-5902