PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Journal of Applied Biosciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Facteurs de pression sur les parcs agroforestiers à Vitellaria paradoxa et à Neocarya macrophylla dans le Sud-ouest du Niger (Afrique de l’Ouest)

Iro Dan Guimbo, Boubé Morou, Habou Rabiou, Mahamane Larwanou

Abstract


Objectif: Dans le Département de Birni N’Gaouré, au Sud-ouest du Niger, les ressources ligneuses sont exploitées quotidiennement par les populations rurales à qui elles procurent des produits destinés à l’autoconsommation et/ou la vente. L’objectif de la présente étude est de répertorier et d’analyser les facteurs de pression sur les peuplements ligneux des parcs à Vitellaria paradoxa et à Neocarya macrophylla.

Méthodologie et Résultat: L’étude repose sur des enquêtes individuelles conduites en saison de pluies d’août à septembre 2014 et en saison sèche de mars à avril 2015. Plusieurs essences forestières à usages multiples subissent une dynamique régressive sous l’influence des facteurs climatiques, anthropiques et biotiques. Les facteurs déclarés et leurs effets sont variables selon les sites. Il s’agit de l’exploitation pastorale, l’exploitation apicole, le prélèvement du bois de service, l’écorçage pour le cordage, le prélèvement du combustible ligneux, le prélèvement des organes à des fins thérapeutiques, l’exploitation agricole, la sécheresse et l’insuffisance des pluies, les vents et les attaques des épiphytes. Ces facteurs interagissent pour modifier non seulement la place de l’arbre dans le paysage mais aussi dans les systèmes de production.

Conclusion et application des résultats: Afin de limiter les conséquences négatives de l’utilisation des ligneux des parcs, il est impérieux d’identifier et de prendre en compte les besoins des populations locales et leurs connaissances endogènes de gestion pour le succès des plans d’aménagement intégrés des écosystèmes cultivés.

Mots clés: Facteurs de pression, Espèces forestières, Parc à Vitellaria paradoxa, Parc à Neocarya macrophylla, Niger, Afrique de l’Ouest

English Abstract

Objective: In the Department of Birni N'Gaouré, South-western Niger, the timber resource is used daily by rural population to whom it provides products for their own consumption and / or sale. The objective of this study is to identify and analyze the factors of pressure on timber stands parks Vitellaria paradoxa and Neocarya macrophylla parklands.

Methodology and results: The study is based on individual surveys conducted in the rainy season from August  to September 2014 and dry season from March to April 2015. Several multipurpose trees are in a regressive dynamic due to the influence of climatic, biotic and anthropogenic factors. Factors reported and their effects vary depending on the site. This is the pastoral use, the beekeeping, the collection of timber, debarking the rope, the levy of fuel wood, harvesting of organs for therapeutic purposes, farming, the drought and poor rains, winds and attacks of epiphytes. These factors interact to affect not only the role of trees in the landscape but also in production systems.

Conclusion and application of results: To limit the negative consequences of the use of timber parks, it is imperative to identify and address the needs of local people and their indigenous knowledge for the successful management plans for integrated management of cultivated ecosystems.

Keywords: Pressure factors, forest species, Vitellaria paradoxa parkland, Neocarya macrophylla pakland, Niger, West Africa




http://dx.doi.org/10.4314/jab.v107i1.6
AJOL African Journals Online