Diversité de l’entomofaune du niébé (Vigna unguiculata (L.) Walpers) au Nord-Ouest du Bénin

  • S. Bello
  • A.O. Babalakoun
  • J. Zoudjihékpon
  • K.A. Coulibaly
Keywords: auxillaire, insecte, parasitoïde, prédateur, ravageur

Abstract

Objectif : La culture du niébé est confrontée en milieu paysan aux  problèmes d’abandon, de disparition et de faible rendement de variétés liés à la forte pression des ravageurs en végétation et en stock. La présente étude a permis d’évaluer la richesse et l’importance de l’entomofaune du niébé en végétation et en stock au Nord- Ouest du Bénin.

Méthodologie et résultats : La méthodologie adoptée est basée sur des observations directes appuyées de l’identification des insectes à l’aide des clés taxonomiques dans six parcelles paysannes de niébé. Une riche
diversité de 39 genres et espèces d’insectes, dont 30 ravageurs de feuilles, de fleurs et de gousses, six (06) prédateurs et trois (03) parasitoïdes appartenant à huit (08) ordres et 27 familles a été identifiée. Les Coléoptères sont les plus représentés à 33%, suivis des Lépidoptères à 18%, des Hétéroptères à 17%, des Diptères et des Homoptères à 10%, des Hyménoptères et des Thysanoptères à 5% chacun, et enfin des
Orthoptères à 2%.

Conclusion et application des résultats : Les ravageurs identifiés en végétation sont à 90%, ceux de feuilles, de fleurs et de gousses, parmi lesquels les ravageurs de fleurs et de gousses, bien que faiblement représentés à 37%, sont les déprédateurs les plus redoutables du niébé. Cette diversité de l’entomofaune du niébé indique que les agrosystèmes de niébé hébergent assez de ravageurs et d’auxillaires de la culture. L’évaluation du comportement phytosanitaire des cultivars de niébé au champ et en stock, suivi d’un test d’efficacité d’extraits aqueux de plantes insecticides peut contribuer à réduire les pertes qualitatives et quantitatives de graines causées par les thrips, les pucerons, les punaises et les bruches. Ce futur travail de recherche peut conduire à l’élaboration de stratégies alternatives de lutte biologique contre les ravageurs de cette culture, qui permettrait de préserver la faune auxilliaire et la santé humaine et de mieux sécuriser le rendement à un niveau proche du
potentiel.


Mots clés : auxillaire, insecte, parasitoïde, prédateur, ravageur

Published
2019-02-22
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-5902