Vulnérabilité des systèmes d’approvisionnement en Eau Face aux Risques Climatiques en Zone Soudano-Sahélienne : Cas De Mogode, Extrême-Nord Cameroun

  • RD Yopo
  • MF Fru
  • R Njila
Keywords: Climatic Risk, Water Supply Systems, Vulnerability, Climate Resilient Technologies, Integrated and Adaptive Management, Risque climatique, systèmes d’approvisionnement en eau, vulnérabilité, technologies résilientes au climat, gestion intégrée adaptative

Abstract

Les évènements climatiques extrêmes affectent négativement les systèmes d’approvisionnement en eau en Afrique sub-saharienne et menacent la sécurité en eau des populations rurales. Cet article contribue à déterminer les facteurs à risque climatique et à évaluer la vulnérabilité des dispositifs d’approvisionnement en eau aux extrêmes climatiques dans l’arrondissement de Mogodé, situé en zone soudano-sahélienne du Cameroun. L’approche méthodologique bottom-up basée sur la perception des usagers de l’eau a consisté à collecter des données à l’aide d’interviews semi-structurés, complétés par des observations directes et des prises au GPS. Les impacts du changement climatique projeté ont été utilisés pour prédire l’impact du changement climatique sur l’approvisionnement en eau dans la zone.

Les résultats indiquent que les sécheresses et les inondations sont perçues comme les facteurs à risque climatique majeurs affectant l’eau dans la zone d’étude. Les inondations détruisent les infrastructures d’eau tandis que les sécheresses réduisent la ressource en eau disponible et de ce fait augmentent l’insécurité de l’eau. Les puits, les forages et les sources constituent la quasi-totalité des dispositifs d’eau potable existants. Les puits et les sources, regroupant 75 % des systèmes, sont très vulnérables auxdits facteurs identifiés. Tandis que les forages, plus résilients, sont assez peu représentés à cause du coût élevé d’installation qui limite leur large diffusion en milieu rural. Les impacts projetés des changements climatiques prévoient des sécheresses et des inondations plus intenses qui réduiraient considérablement l’accès à l’eau potable dans la partie soudano-sahélienne du Cameroun. C’est ainsi qu’il sera judicieux de renforcer la protection des dispositifs en place pour augmenter leur résilience aux inondations. A court terme, il est préconisé des technologies résilientes. A long terme, la solution durable serait d’intégrer une gestion adaptative de la ressource en eau au niveau des bassins versants pour augmenter l’infiltration et réduire le ruissèlement.

Mots clé : Risque climatique, systèmes d’approvisionnement en eau, vulnérabilité, technologies résilientes au climat, gestion intégrée et adaptative

English Abstract

Extreme climatic events negatively affect domestic water supply systems in sub Saharan Africa and threaten the water security of rural populations. The objective of this paper was to determine the risk factors and the vulnerability of domestic water supply systems to climate extremes in the soudanosahelian zone of Cameroon. The study was conducted in Mogode subdivision in the Far North Region of Cameroon using a bottom up approach based on the perception of the population. Data was collected using a semi structured questionnaire administered to water users. This was complemented with direct observations, geo-referencing of the study site and existing analysis of climate change in the area. The impacts of projected climate change on the zone were used to predict the impact of climate change on water supply in the area.

The results indicate that droughts and floods are the most important climate risk factors affecting domestic water supply in the study area. Floods damage water infrastructures while droughts reduce the available water resources and hence increase water insecurity. Most of the water supply systems found in the area are either wells, boreholes or springs. Wells and springs, constitute more than 75 % of the systems and are highly vulnerable to the identified high-risks factors. Boreholes are more resilient but their high construction costs, limits their widespread use in rural areas. The projected impact of more intense floods and droughts due to climate change will further reduce access to water supply in this part of Cameroon. It is therefore recommended that existing water systems should be reinforced with protective barriers to increase resilience to floods. In the short run, more resilient systems should be envisaged for new rural water supply projects. A sustainable solution in the long run is integrated and adaptive water management at the level of water catchments to increase infiltration and reduce the runoff.

Keywords: Climatic Risk, Water Supply Systems, Vulnerability, Climate Resilient Technologies, Integrated and Adaptive Management

Published
2015-10-15
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN:
print ISSN: 2617-3948